Paul esclave et la soumission. La question de la soumission dans la lettre de Paul à Tite

Revue Sémiotique et Bible

Jean-Loup DUCASSE (CADIR-Aquitaine) propose dans cet article de revenir sur certains propos de l'épître de Paul qui suscitent chez bien des lecteurs agacement et refus... Prônant la soumission, Paul semble légitimer des pratiques machistes, esclavagistes et autoritaires... Mais la lettre à Tite, comme d'autres, doit être lue comme un ensemble signifiant, et les figures de l'esclave et de la soumission doivent être abordées à partir de leur mise en discours et de leur enchaînement dans l'ensemble du texte. Il apparaît alors que la soumission signifie l'accueil du don fait au croyant. Vivre les rapports de dépendance entre humains comme la distribution des générations, des sexes, des responsabilités sociales en donne l'expérience non pas dans un esprit d'écrasement de soi, mais de consentement à l'initiative d'un autre en soi, c'est la façon de se signifier les uns aux autres le don du Dieu tout Autre et son accueil.
  • Dates
    Paru le 10 mars 2010
  • Auteur(s)

    Jean-Loup Ducasse

  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    n°137