Développement intégral, écologie, éthique

Pôle 5

Problématique et objectifs du pôle de recherche

Ce pôle résulte de la fusion de la Chaire Jean-Bastaire et du CRESO (Centre de Recherche en Entrepreneuriat Social). Le CRESO, créé en 2012, par l’UCLy et la Fédération Habitat et Humanisme s'inscrit dans la longue tradition du personnalisme français et du catholicisme social lyonnais. Il regroupe des chercheurs de toutes disciplines (économie, gestion, sciences sociales, droit, philosophie, théologie) qui se consacrent à l’étude de l’entrepreneuriat social sous toutes ses formes, en lien avec des acteurs de terrain (entrepreneurs, institutionnels, collectivités), en particulier via un partenariat privilégié avec les Ateliers de l’Entrepreneuriat humaniste (AEH).

La Chaire Jean-Bastaire, créée en 2015, mène des travaux dans le champ de l’écologie intégrale. Son originalité consiste à articuler des recherches scientifiques, philosophiques, théologiques.

Ces équipes de recherche, qui avaient déjà eu l’occasion de collaborer, se rejoignent aujourd’hui autour d’un thème et d’une méthodologie commune. Le thème est l’attention à l’homme conçu dans son écosystème et son milieu de vie et de travail (naturel, économique et social). La méthodologie de recherche se caractérise par une approche à la fois fondamentale et appliquée, fondée sur le travail interdisciplinaire.

Thématiques de recherche

  • Les nouvelles formes de partenariat et de coopération au service du bien commun
  • Anthropologie de l’alliance et du don
  • École sociale lyonnaise et doctrine sociale de l’Église
  • Approche interdisciplinaire des fondements de l’Éthique sociale et de l’Écologie Intégrale
  • Éthique du soin à la lumière de l’écologie intégrale
  • Philosophie et théologie de l’écologie 

Projet phare 2020 - 2025

Collaboration-coopération dans l’interdépendance au service du Bien commun

Dans la tradition philosophique la plus ancienne, la poursuite du bien commun est la construction des conditions du vivre ensemble dans le champ de l’éthique et du politique. Les différentes disciplines présentent dans notre groupe apportent des perspectives complémentaires à prendre en compte pour ce projet interdisciplinaire.

L’éthique étant la réflexion sur le sens de l’action, la réflexion sur le thème du bien commun invite à penser le sens de la collaboration entre les êtres dans une perspective inclusive, critique de tout système produisant de l’exclusion sociale. La pensée écologique contemporaine reprise par le concept d’écologie intégrale apporte à la pensée un paradigme conceptuel dans lequel l’être de toute chose est fondamentalement relié et inséré dans des réseaux d’interactions d’interdépendance.
Sur le plan social, l’interdépendance dans la collaboration est le vecteur même de réalisation du bien commun. C’est donc à son exploration que s’attache la recherche du Pôle 5 en :

  • recherchant les fondements de cette ontologie reliée ;
  • étudiant l’interdépendance fondamentale qu’elle implique entre les êtres et plus spécifiquement entre les humains ;
  • explorant la traduction et la mise en œuvre de cette interdépendance dans les domaines du social, de l’entreprise, des organisations et de la santé.

En effet, la mise en œuvre sociale et économique est fondamentale. Par exemple, pour les entrepreneurs il s’agit à la fois de promouvoir et vivre une juste articulation entre les profits légitimes et la préservation du bien commun (en son sein et avec ses parties prenantes), mais également de contribuer à un développement global des organisations et des territoires, dans une véritable perspective de Responsabilité Sociétale.

Dans le domaine de la santé, il s’agit également de percevoir comment identifier ce qui participe au bien commun, dans le respect des libertés fondamentales de personnes, et comment la prise en compte de l’interdépendance peut transformer la conception du soin.

Fort de sa pluridisciplinarité et des réseaux de recherche tissés, le pôle 5 chemine au cours de réunions régulières vers 1 à 2 journées d’études qui aura ou auront lieu en février 2022. Ce rendez-vous sera l’occasion d’un partage entre chercheurs fédérés par les trois thématiques précitées.

Organisation du pôle de recherche

Marie BUI-LETURCQ

  • Responsable du pôle de recherche
  • Maîtresse de conférences en droit
Portrait de Marie BUI-LETURCQ

Fabien REVOL

  • Responsable du pôle de recherche
  • Maître de conférences en théologie et en philosophie
Portrait de Fabien REVOL

Nombre d’enseignants-chercheurs : 10

Nombre de doctorants UCLy liés au pôle (en 2019-20) : 11

Enseignants-chercheurs membres du pôle :
Sylvain Audureau, Valérie Bertrand, Christophe Boureux, Marie Bui-Leturcq, Aimable André Dufatanye, Emmanuel D’Hombres, Vincent Goubier, Jean-Marie Gueullette, Didier Prince Agbodjan, Fabien Revol.

Chaire Jean Bastaire

Pour en savoir plus sur la Chaire Jean Bastaire.

Fenêtre d'un batiment

CRESO

Pour en savoir plus sur le Centre de Recherche en Entrepreneuriat Social (CRESO)

Fenêtre d'un batiment

Part'Innov

En savoir plus sur le projet de recherche Part’Innov

logo partinnov

Recherche & Formation

Le pôle de recherche enrichit les formations des facultés et instituts suivants :

Logo croppé UR Confluence Sciences et humanités - Recherche

Découvrez nos autres pôles de recherche

Culture(s), langue, imaginaire arbre sur un plateau

Les chercheurs de ce pôle s’intéressent notamment au rapport dialectique entre espace et mouvement, sous l’angle de l’articulation entre le proche et le lointain, dans la langue, le discours, la littérature et l’imaginaire.