François Deshors

Rencontre avec François Deshors, ancien Commissaire des Armées, référent Enseignement Supérieur Défense et Sécurité Nationale à l'UCLy

Juriste et Politiste de formation, François Deshors était officier dans l’Armée, en tant que Commissaire de l’Armée de Terre, avant de choisir la voie de l’enseignement.

Il effectue sa formation d’officier entre les écoles de Saint Cyr Coëtquidan, l’ENA et l’Université Paris Dauphine.

À l’UCLy, il enseigne en Faculté de Lettres, en Faculté de Droit ainsi qu' au Département de Formation Humaine.
Directeur pédagogique et responsable des mobilités internationales en Faculté de Lettres depuis 2018, il dirige actuellement la Prépa aux concours des Instituts d’Etudes Politiques fruit d’un partenariat entre la Faculté de Lettres et la Faculté de Droit.

Enfin, depuis septembre 2019, François Deshors occupe la fonction de « Référent Enseignement supérieur Défense et Sécurité nationale » à l’UCLy.

Pourquoi l’UCLy a-t-elle créé un poste de référent défense ?

Cette fonction a été créée à l’UCLy en 2015, sur la proposition de Marc Ollivier, alors Doyen du pôle facultaire droit, sciences économiques et sociales. Il l’a exercée jusqu’en 2019.
Elle est aujourd’hui rattachée à son Vice-rectorat en charge du développement académique, de la vie étudiante, de la formation humaine et de la Culture.

En effet, selon des textes ministériels de 2012 et 2016 relatifs notamment au lien armées-nation et armées-jeunesse, chaque établissement d’enseignement supérieur au sein de la République française se doit d’avoir une personne nommée en tant que « référent enseignement supérieur défense et sécurité nationale » (REDS ou RESDef).

Quel est votre rôle en tant que référent défense ?

Ancien officier d’active et actuellement membre de la Réserve opérationnelle, la promotion du « lien Armées-Nation » et la sensibilisation à « l’esprit de Défense » sont des axes prioritaires pour moi dans ma vie quotidienne et plus particulièrement dans mon rôle de Référent Défense.

Cette notion (« l’esprit de défense ») peut se définir comme la conscience des citoyens français à propos des menaces qui pèsent sur notre nation : la fragilité de notre contrat social, de notre « pacte républicain » et ultimement de notre culture et civilisation. Une fois cette conscience acquise, le développement de « l’esprit de défense » permet d’envisager une réponse ajustée : ni dans l’illusion d’un passé idéalisé, ni dans l’utopie d’un présent et d’un avenir où la menace et le mal finiraient par disparaître.

Comment est organisée cette mission au sein de l’UCLy ?

À l’UCLy, mon rôle est de renseigner les étudiants et les enseignants qui souhaitent éventuellement servir leur pays d’une manière ou d’une autre en favorisant l’esprit de défense (réserve opérationnelle, réserve citoyenne, stages, emplois de courte durée, préparations militaires etc…).

L’an dernier, par exemple, j’ai rendu possible la participation à un stage de développement du Leadership avec le 1er Régiment de Spahis de Valence pour une petite trentaine d’étudiants de l’UCLy. Ils en sont revenus très satisfaits et avec un vrai gain de maturité !

À Lyon, pour plus d’impact et d’efficacité, les RESDef se sont regroupés dans une Collégiale de la COMUE de Lyon-Saint Etienne (UDL). Celle-ci possède actuellement un Président et un Secrétaire général. J’ai eu l’honneur d’en être élu Secrétaire général en avril dernier.

La Collégiale des RESDef organise plusieurs événements chaque année parmi lesquels notamment :

  • une conférence interarmées pour les jeunes dans le cadre des journées nationales du réserviste (qui ont lieu du 9 oct au 11 nov 2021 sur le thème « oser une citoyenneté engagée »). Cette année, elle s'est tenue le 20 octobre à l’Université de Lyon où de nombreux étudiants étaient présents.
  • Une table-ronde ouverte à tous les professeurs et étudiants de l’enseignement supérieur sur un sujet du domaine de la Défense et de la Sécurité : la table ronde de cette année aura lieu le 9 mars 2022 sur le « Renseignement dans le cadre de la guerre économique ».

Que souhaitez-vous apporter aux étudiants de l'UCLy en tant que Référent Défense?

Pour les étudiants, j’ai vocation à être un premier point de contact et d’information et de conseils éventuels pour celles ou ceux qui s’intéresseraient à la Défense et à la Sécurité.

Je ne suis pas recruteur mais connais suffisamment bien les diverses opportunités qui peuvent s’offrir à eux pour les orienter au mieux dans ces domaines.

En tant que Référent, je donne des cours dans lesquels je souhaite leur faire connaître les secteurs professionnels de la Défense et de la Sécurité, et plus particulièrement le monde militaire ; mais plus que tout, je souhaite les sensibiliser à l’esprit de défense pour leur permettre de devenir des citoyens mieux informés et plus engagés.

Les étudiants peuvent-ils s’engager dans la réserve pendant leurs études ? Est-ce compatible ?

Tout à fait ! La réserve opérationnelle est notamment une forme d’engagement spécifique que peut prendre un ou une jeune étudiant(e) en parallèle à ses études. En fonction de ses disponibilités dans l’année, et de son emploi du temps de chaque semaine, le réserviste peut aller servir dans son unité de rattachement (Marine, Terre, Air, Gendarmerie etc…) en fonction des besoins de cette dernière.

Évidemment, cet engagement est rémunéré par les Armées et l’engagement est reconnu au sein de leurs études, notamment par la plateforme de l’engagement à l’UCLy.

Un grand nombre de jeunes vivent là une « deuxième vie » qui leur apporte énormément.

À lire aussi

D.U. Préparation aux concours des IEP Préparation IEP Sciences Po à Lyon

Le Diplôme Universitaire « Préparation aux concours des IEP » de l’UCLy forme les étudiants au concours commun de 1e année du réseau Sciences po’ et à quelques concours d’entrée spécifiques comme Grenoble.

La plateforme de l'engagement Bannière DFH catalogue

Relier l’expérience humaine et les compétences.

Découvrez
L’ actu de l’UCLy