Hermas NDALA MALEKA

Étudiant en Master Marketing à l'ESDES, Champion de France Universitaire de Judo.

Vie étudiante


UCLy

Hermas NDALA, étudiant en 5° année du Master Marketing Digital Business de l’ESDES, a débuté le judo à l’UCLy cette année, et a participé au Championnat de France Universitaire où il a été sacré Champion de France Universitaire de Judo 2020.

hermas-ndala-maleka

Quel cursus suis-tu à l’UCLy et quel était ton parcours auparavant?

J’ai passé mon Bac L au Centre Scolaire Notre Dame du Rosaire International, au Congo puis j’ai suivi en Inde, à Sharda University, un Integrated BBA et MBA, avec une spécialisation en Commerce International et Marketing. Après cela, j’ai décidé de candidater à l’ESDES pour préparer un Master en Marketing Digital Business. A ma sortie d’école, je souhaite monter une agence de conseils en Communication et Marketing.

Comment as-tu connu l’UCLy et l’ESDES?

C’est mon oncle qui a entendu parler de l’Université Catholique de Lyon, et qui m’a conseillé l’ESDES. Deux choses m’ont tout de suite plu: les valeurs humanistes de l’UCLy et le fait que l’ESDES fasse partie d’une université catholique. L’ESDES prône la mixité culturelle, elle réunit dans un même environnement des personnes venant de tous les continents, avec des profils très différents, c’est très important pour moi. La diversité et la performance collective sont des critères très important pour moi.

Comment décrirais-tu ton université et ton école à tes amis?

Le plus marquant ici est le soutien personnalisé que nous recevons. Nous voyons chaque jour que notre réussite et notre bien-être compte vraiment pour toute l’équipe pédagogique. Ils veulent que chacun soit parfaitement intégré, tant sur le plan académique que personnel.

Ici on nous propose beaucoup de colloques, conférences et journées d’étude, de l’ESDES comme d’autres écoles ou facultés de l’université. C’est grâce à la Chaire Unesco de l’UCLy que j’ai pu rencontrer Denis MUKWEGE, le Prix Nobel de la Paix, et même faire une photo avec lui !

Qu’est ce qui selon toi nous différencie des autres universités ?

Les étudiants sont vraiment écoutés ici. Pour vous donner un exemple, lorsque nous étions en 4° année, beaucoup d’entre nous n’avaient pas de compétences en Photoshop alors que les entreprises le demandaient souvent. Nous en avons parlé à nos responsables pédagogiques, et l’ESDES a tout de suite mis en place une formation qui nous a permis d’avoir d’excellentes bases.

En dehors de tes études, as-tu une passion, un hobby qui occupe tes loisirs?

J’aime faire du sport. Quand je suis arrivé à l’UCLy, je voulais continuer la boxe, mais il y avait trop d’inscrits. J’ai donc choisi de découvrir le judo. L’entraineur de l’UCLy a su me transmettre sa passion, j’ai commencé très vite à m’y intéresser vraiment. Je n’ai pas pu aller à la première compétition le 21 novembre car je m’étais engagé auprès de l’ESDES ce jour-là. Voyant que j’apprenais vite et vu ma motivation de vouloir participer à la compétition, l’entraîneur a quand même décidé de m’emmener aux Championnats de France Universitaire, et je suis revenu avec la médaille d’or !

Pour réussir, il faut croire en soi, se challenger et travailler dur. On peut gagner dans une discipline sportive sans l’avoir pratiqué longtemps. Le mental que j’avais développé en pratiquant la boxe m’a vraiment servi ce jour-là.

hermas-champion

equipe-judo-championnat-hermas-ndala

Un trait de caractère (qualité ou défaut) qui te caractérise plus particulièrement ?

Je suis sociable et généreux. Je suis secrétaire général adjoint de l’ACGL et bénévole dans l’association Donner des ailes. Tous les jeudis, place Carnot, nous distribuons des repas et des vêtements aux SDF, il y a même des coiffeurs pour eux. Cela m’apporte beaucoup humainement.

Pour finir, je te propose un petit portait chinois !

  • Si tu étais une couleur...

    Est-ce-que le fait que je sois noir compte ? (éclats de rire)

    Je serais noir ! On a tendance à associer le noir au négatif mais quand on fait de la méditation, il est conseillé de fermer les yeux ou de se plonger dans le noir, ça permet de mieux se concentrer. Une graine pousse dans le noir, un fœtus qui se construit dans le ventre de sa mère est dans le noir. La lumière ne peut exister sans l’obscurité.

  • Si tu étais un animal...

    Le lion, car c’est mon signe astrologique. Il est sociable et généreux, mais il vaut mieux éviter de le fâcher !

  • Si tu étais une chanson...

    Je pense à une chanson, « Fleur fanée », que j’ai écrit avec un ami qui est décédé depuis. C’est à l’époque où je faisais du rap. Mais comme le grand public ne la connaît pas, je vais plutôt répondre « One love » de Bob Marley.

  • Si tu étais un sport...

    Je serais le nzango ! C’est un sport qui vient du Congo et qui est pratiqué dans toute l’Afrique centrale. Le Nzango signifie « jeu de pied » en lingala. En deux mots, c’est un peu un chifoumi qui se fait avec les pieds !

  • Si tu étais un film...

    Je choisirais « 300 » ! C’est un film que je peux voir mille fois, je ne m’en lasse pas. Il montre la détermination le courage et la fierté des spartiates. D’ailleurs, j’aime tellement ce film que je m’étais surnommé Léonidas.

Découvrez
L’ actu de l’UCLy