L’incarnation au cœur de la résurrection - Anne Fortin

Revue Sémiotique et Bible

Cet hommage à Louis Panier met en évidence l'originalité de son geste théologico-sémiotique de lecture en écho à la « perte » qui est au fondement même du christianisme. Son geste théologique se fit témoin de l'absence, du manque, d'un départ, - celui de Jésus. Dans la théologie de Louis Panier, théologie du Verbe fait chair, le rapport à la parole de Dieu se répercutait sur des questions linguistiques : qu'est-ce que lire? ; pourquoi lire? ; le temps de la lecture ; chemins vers l'énonciation. La passion de la lecture se vivait pour lui dans la recherche du fil de l'énonciation et de ses modèles. Anne FORTIN (Université Laval, Québec),  reprend la lecture de certains textes de l'évangile selon Luc pour redonner ce fil de l'énonciation : Luc 24, les femmes au tombeau ; Luc 22, la dernière Cène ; Luc 1-2, la naissance du Fils de Dieu ; et retour sur la finale de cet évangile, où Jésus présente ses « trous » comme modalités du passage vers la vie.

  • Dates
    Paru le 10 mars 2014
  • Auteur(s)
    Anne Fortin
  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    n°153