L’exégèse figurative de la Bible chez les Pères de l’Eglise

Revue Sémiotique et Bible

Résumé :

Jean Noël GUINOT (CNRS - Institut des sources Chrétiennes) présente les problématiques des lectures figuratives de la Bible dans les premiers siècles du christianisme. Les Pères de l'église étaient sans doute invités à cette lecture par plusieurs déclarations de Jésus dans les évangiles et, plus encore, par celles de Paul. Mais la lecture figurative répondait aussi à d'autres motivations, apologétiques ou polémiques. Aux païens qui reprochaient volontiers aux chrétiens, la nouveauté de leurs écritures, le recours aux figures permettaient de prouver l'antiquité du christianisme. L'exégèse figurative était aussi un moyen pour les chrétiens de s'approprier les écritures juives et de prouver aux Juifs eux-mêmes que ces textes resteraient pour eux couverts d'un voile épais et obscur, tant qu'ils se refuseraient à en découvrir le sens dernier dans réalités du Nouveau Testament. La mise en évidence des figures de l'Ancien Testament était enfin une manière d'affirmer l'unité des deux Testaments et l'existence d'un seul Dieu bon, créateur et père de Jésus-Christ, qui en était l'unique inspirateur.

  • Dates
    Paru le 10 septembre 2006
  • Auteur(s)

    Jean-Noël Guinot

  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    n°123