L’énonciation et le double Pascal et ses pseudonymes

Revue Sémiotique et Bible

Résumé :

Michel LE GUERN (Université Lumière - Lyon II) examine le cas de Blaise Pascal, écrivain, qui de son vivant n'a publié sous son nom que quelques rares textes au caractère littéraire contestable et qui, en revanche, a signé de pseudonymes divers les principales œuvres qu'il a diffusées. Ces noms d'emprunt ne sont pas seulement des masques, ils servent à construire des doubles dont Pascal devient en quelque sorte le secrétaire et à distance desquels il peut se tenir. Il pousse ainsi jusqu'à ses conséquences les plus extrêmes la théorie rhétorique de l'éthos et, par cette construction de doubles, met en œuvre et systématise un processus interne à l'énonciation littéraire : le fait que l'auteur est à la fois l'émetteur de son message et son premier récepteur.

  • Dates
    Paru le 10 septembre 1993
  • Auteur(s)

    Michel Le Guern

  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    n°71