Giorgio Agamben et la gloire vide

Créé le 2 décembre 2013

Revue THÉOPHILYON

Résumé
L'article se propose d'explorer quelques aspects de l'œuvre de Giorgio Agamben. La suspension de la loi est au cœur du temps qui reste et du premier volume d'Homo sacer. Chez Paul la désactivation de la loi se fait sous l'horizon de l'alliance et de la foi ; en politique, la suspension de la loi se réalise soit sous l'horizon d'une altérité, c'est le cas de l'état d'exception tel que peut l'instituer un pouvoir étatique, soit en l'absence de médiation, dans le biopolitique. La deuxième partie relit le Règne et la Gloire dans lequel Agamben convoque un grand nombre de notions théologiques pour retracer sa généalogie du politique. Un bilan tente d'évaluer le propos d'Agamben à partir de la posture théologienne qui est celle de l'autrice.

Summary
Giorgio Agamben and hollow glory
The article proposes looking into a few facets of Giorgio Agamben's work. The abeyance of the law is at the heart of the time remaining and the first volume of Homo sacer. With Paul, law abeyance takes place within the frame of the Alliance and faith. In the political field, law abeyance takes place either within the frame of otherness, such as is the case in the state of exception as instituted by a state power, or when mediation is lacking, in the field of bio politics. The second part rereads the Reign and the Glory, in which Agamben summons a large number of theological notions in order to go through his genealogy of public affairs. An evaluation attempts to appraise Agamben's discourse from a theologian's position which is that of the author.

  • Auteur(s)
    Isabelle Chareire
  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    Tome XVIII-2 - Le Christ sans confession - Philosophie contemporaine et christianisme