Éducation, confiance, foi

Créé le 17 décembre 2014

Revue THÉOPHILYON

Résumé
L'article tout d'abord souligne que l'éducation a des caractéristiques spécifiques. Il s'agit avant tout d'une relation asymétrique; une autre caractéristique de la relation éducative consiste à se représenter d'un point de vue affectif en forme d'agápe. L'asymétrie de la relation éducative ainsi que sa connotation affective montrent la complexité de l'action éducative comme une dynamique prospective et projectuelle. Eduquer ne signifie jamais seconder l'existant comme s'il s'agissait d'une dynamique auto-suffisante, mais orienter vers la personne que l'on est appelé à devenir pour exprimer sa propre singularité. Cette orientation implique une confiance substantielle en l'être humain et en même temps un acte de foi parce que la dimension projectuelle implique toujours la croyance.

Education, reliance, faith

In the first place, the paper underlines that education has specific characteristics. Foremost it is an asymmetrical relation. Another characteristic of the educative relation consists in representing oneself from an affective point of view like a love feast. The educative relation asymmetry together with its affective connotation shows the complexity of the educative action as prospective and intentional dynamics. Educating never means backing up what is in existence as if it were self sufficient dynamics, but rather focusing towards the person involved in order to express one's own singularity. This trend implies a substantial reliance on the human being and, at the same time, an act of faith because the intentional dimension always implies belief.
  • Auteur(s)
    Giuseppe Mari
  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    Tome XIX-2 - Difficile Éducation