Rentrée 2020… Plusieurs scénarios et une constante : un accompagnement personnalisé

La rentrée de septembre 2020 ne sera pas comme les autres, quoi qu’il arrive. En effet, nul ne peut savoir aujourd’hui quelle sera la situation sanitaire à la fin de l’été. Fortes de l’expérience acquise pendant le confinement, les équipes pédagogiques de l’UCLy se préparent à plusieurs scénarios, pour remédier à ces incertitudes et organiser au mieux la rentrée 2020.

Vie de l'établissement


UCLy

L’accompagnement personnalisé : un atout majeur de l’UCLy devenu incontournable dans le contexte actuel

Ce qui fait l’ADN de l’UCLy depuis sa création est plus que jamais d’actualité. En effet, l’attention particulière portée à chaque étudiant, permise par de petits effectifs et par notre organisation pédagogique, est rendue plus nécessaire encore lorsque l’étudiant se trouve, pour une part de son apprentissage, isolé.



S’appuyer sur l’expérience acquise pour renforcer l'usage du numérique et des pédagogies actives

Depuis le 16 mars dernier, jour de fermeture des universités, toutes les entités de l’UCLy, s’appuyant sur l’expertise de notre cellule d’appui à la pédagogie universitaire (CAP'EA), ont mis en place des dispositifs (visioconférences, cours et tutorats en ligne…) permettant un enseignement à distance, afin d’assurer la continuité pédagogique (*). Malgré quelques difficultés les premiers jours, étudiants et enseignants ont appris à communiquer et travailler autrement et ont redoublé d'ingéniosité et de créativité pendant le confinement.

L’expérience acquise au cours de ces derniers mois est précieuse et a été l’occasion d’un grand bond en avant. Elle s'enrichira également grâce aux sondages effectués par les équipes pédagogiques auprès des étudiants, dans le but d’identifier les axes d’amélioration de notre enseignement à distance. La gestion de la crise a permis de mettre en place, de manière pérenne, un certain nombre d’outils numériques et de renforcer l’usage des pédagogies actives.

(*) Pour en savoir plus, lire notre série d'articles sur la continuité pédagogique : I, II, III, IV V, VI, VII



Plusieurs scénarios sont à l'étude pour répondre à toute éventualité

Une rentrée traditionnelle

Le scénario, privilégié par l'UCLy et auquel tous les services de notre université se préparent, est celui d'un retour des étudiants sur nos campus début septembre.

"Idéalement, chacun souhaite retrouver des formations qui s’effectuent uniquement en présentiel, de façon traditionnelle. Pourtant, il est impossible d’exclure la possibilité d’une rentrée hybride, qui combinerait des cours au sein de l’université et à distance. Chaque entité de l’UCLy réfléchit aujourd’hui à l’organisation qui sera la plus conforme à ses pratiques pédagogiques et aux exigences des champs disciplinaires de ses formations".

Marc Ollivier, Vice-recteur de l'UCLy chargé de la formation, de la vie académique et de la vie étudiante

Une rentrée hybride

Ce scénario est basé sur un enseignement développé en partie en présentiel mais également à distance. Si le distanciel rend certains enseignements difficiles (comme dans le cas des Travaux Pratiques), les cours traditionnels sont plus faciles à adapter grâce à tous les outils numériques actuels.

Les étudiants, dans ce schéma, se rendraient à l’université pour les Travaux Pratiques, et les cours qui nécessitent une présence et un contact direct avec les enseignants. Le reste du temps, ou en parallèle, ils étudieraient en utilisant les outils numériques et la visioconférence, comme ils l’ont déjà fait ces derniers mois.

Comme le préconise à ce jour la Ministre de l’Enseignement Supérieur afin de respecter les consignes de distanciation physique, les amphithéâtres seraient alors utilisés au quart de leur capacité, dès la rentrée prochaine. L’essentiel des cours, des Travaux Dirigés et des Travaux Pratiques auraient lieu, quant à eux, en effectifs encore plus réduits.

Si beaucoup d’écoles et d’universités se heurtent à un manque de place évident, l’UCLy ne rencontre pas ce problème. Implantée sur trois campus très récents (2005 : Carnot, 2015 : Saint Paul et 2020 : Alpes Europe), elle offre de beaux volumes, qui laissent une marge de manœuvre pour procéder aux ajustements nécessaires.

D'autres adaptations de nos campus sont à l’étude pour combiner exigences sanitaires et enseignement dans les meilleures conditions possibles, que ce soit pour réaliser des captations vidéo dans un maximum de salles ou encore augmenter la capacité des espaces de restauration. Par ailleurs, une extension des horaires d’ouverture des campus est prévue, permettant d'éviter toute promiscuité.

Étudier à distance présente des aspects positifs qu’il ne faut pas négliger : chaque étudiant travaille à son rythme et dispose de supports d’enseignement solides sur lesquels il peut s’appuyer. Aujourd’hui, il est important de capitaliser sur l’expérience vécue.

L’accompagnement personnalisé, une des forces majeures de l’UCLy, permettra aux enseignants de remettre de la présence dans la distance.

Un nouveau confinement à l’automne

Cette dernière possibilité n’est pas la plus réjouissante pour tous, mais il est impossible de ne pas s’y préparer… Là encore, l’UCLy s’appuierait sur les expériences vécues au cours des derniers mois, et se prépare dès aujourd’hui à fournir à chacun de ses étudiants un enseignement à distance de qualité tout au long de l'année.

Dans cette dernière hypothèse, une attention toute particulière serait portée aux étudiants néo-entrants, pour lesquels l’intégration serait, malgré tous les efforts des équipes, quelque peu perturbée. S’inspirant du Buddy Program de l’UCLy, offrant aux internationaux d’être parrainés par des étudiants français, le système de tutorat serait renforcé, permettant ainsi aux nouveaux de s’intégrer facilement au sein de leur nouvel environnement.

Quid des échanges internationaux ?

Notre université accueille habituellement près de 2 600 étudiants internationaux chaque année. Difficile de savoir s’ils seront aussi nombreux à la rentrée prochaine mais l'UCLy étudie aujourd’hui la possibilité d’organiser des rentrées décalées dans le temps pour les étrangers.

Quant au départ à l’international de nos propres étudiants (stages, semestres dans les universités partenaires…), tout sera fait pour les rendre possibles, dans le strict respect des décisions des pouvoirs publics et des contraintes sanitaires des pays d’accueil, même s’il est possible qu’il faille privilégier les destinations européennes, et le deuxième semestre académique.

Découvrez
L’ actu de l’UCLy