4 mois

de formation

58%

d'embauche dans l'organisme d'accueil du stagiaire

88%

d'emploi directement à la sortie

Management des industries de santé et de biotechnologies : parcours post-Master et post-Doctorat

Sciences

Accédez à un poste à responsabilité par le management de projet et la double compétence après un master ou un doctorat.

Découvrez notre
parcours Management des industries de santé et de biotechnologie

Objectif : rejoindre le secteur industriel après un parcours académique


 

Compétences visées :

  • Développer une connaissance sectorielle des industries de santé et de biotechnologies
  • Définir et mettre en oeuvre des stratégies : scientifiques, techniques, réglementaires, qualité…
  • Développer des capacités d’analyse des projets : perspectives, opportunités, risques…
  • Acquérir des compétences opérationnelles, organisationnelles, managériales…
  • Maîtriser les obligations réglementaires de ces industries

 

Découvrez le parcours Management des industries de santé et de biotechnologies en vidéo

Diplôme délivré

Certification professionnelle par l’Etat de niveau I, inscrite au RNCP : « Manager en biotechnologies »

Sur dossier et tests de connaissances.

 

Parcours IPROB 5:

Pré-requis : Niveau Bac +5 en Sciences de la Vie

Télécharger le dossier de candidature et consulter les dates limites pour candidater

Parcours IPROB 8:

Pré-requis : Doctorat validé en Sciences de la Vie, Médecine, Pharmacie ou Vétérinaire

Télécharger le dossier de candidature et consulter les dates limites pour candidater


 

Coût de la formation

4 792 €

EN SAVOIR + SUR LES FRAIS DE SCOLARITÉ

Aides envisageables

  • En alternance, l’entreprise paie les frais de scolarité et verse un salaire (12 000€ environ)
  • En stage, une gratification de 3 300€ à 8400€ au total
  • Financement par Pôle Emploi (AISF, AIF…)
  • Financement par la formation continue (FONGECIF, CPF…)
  • Prêts étudiants à tarifs négociés

COMMENT FINANCER SA FORMATION

Des secteurs d’activités dynamiques et qui recrutent

Les diplômés ESTBB peuvent intégrer toutes les fonctions industrielles  : innovation, recherche, développement, industrialisation, production, marketing, vente, support client, qualité, réglementaire…

 

Les industries de biotechnologies

Basées sur la maîtrise des composants du vivant, ces industries très dynamiques ont un fort potentiel économique.

 

Les industries pharmaceutiques et vétérinaires

Elles produisent les médicaments et vaccins de santé humaine et animale, formant le troisième marché économique le plus important au monde.

 

Les industries du dispositif médical

Sexteur principalement constitué de PME innovantes, elles fabriquent des produits très variés en lien avec la santé : implants, prothèses, instruments médicaux…

 

Les industries du diagnostic in vitro

Elles fabriquent les automates et réactifs permettant de réaliser les analyses médicales et vétérinaires, maillons très important de la chaîne de soin.

 

Les industries cosmétiques

Elles composent le quatrième secteur économique de la france et répondent à des consommateurs toujours plus exigeants. Cela nécessite des investissements importants en R&D et des innovations permanentes.

L’entrepreneuriat pour se challenger

La sensibilisation à l’entrepreneuriat est utilisée comme outil pédagogique pour acquérir une vision globale du fonctionnement d’une entreprise. C’est également un très bon outils pour développer ses compétences comportementales : travail collaboratif, gestion de projet, gestion des délais, présentations devant des décideurs…

Au programme :

  • Défi 30 jours : transformer une avancée scientifique en création d’entreprise : propriété intellectuelle, choix des marchés visés…
    EN SAVOIR + SUR LE DÉFI 30 JOURS
  • Serious Game MIME : vivre de l’intérieur les problématiques d’une entreprise sur le long terme : financier, stratégique, concurrence
  • Concours Campus Création : travailler plusieurs mois en mode projet, en se confrontant à plusieurs centaines d’autres équipes (optionnel)
  • La boîte à outils de l’entrepreneur

Durant la formation, vous pouvez élargir votre champ de candidatures possibles grâce à la double compétence.

Qualité, support clients, affaires règlementaires, recherche clinique, marketing, mangement de l’innovation…
Connaissez-vous les métiers dans ces secteurs ?

 

Généralement assez mal à l’issue d’un parcours universitaire académique…
Pourtant ce sont des secteurs qui recrutent dans les bio-industries, et pour lesquels il est nécessaire d’avoir un solide socle scientifique, sans avoir forcément une formation complémentaire spécifique.Durant la formation, nous vous proposons d’élargir votre champ de candidatures possibles par la double compétence, en trois étapes :
  • Découvrir ces métiers
Vous allez rencontrer près d’une cinquantaine d’intervenants professionnels. Ils vous présenteront chacun leur secteur d’activité, pour les découvrir. Bien souvent, ce sont des secteurs dont vous ne soupçonniez pas l’existence. Peut-être que l’un de ces secteurs va vous « accrocher », qu’il vous permettra d’utiliser toutes vos compétences, pas seulement scientifiques ?
  • Approfondir le secteur de votre choix à l’occasion de votre stage
Si vous êtes particulièrement intéressé pour orienter votre cursus dans un secteur en particulier, l’équipe pédagogique vous aidera à candidater dans ce secteur : identifier les bons interlocuteurs dans les bio-entreprises, adapter votre CV et lettre de motivation, se préparer à l’entretien.
  • Postuler sur une grande variété de postes une fois diplômé(e)
Grâce à cette nouvelle expérience professionnelle de longue durée (6 mois), vous serez devenu complètement opérationnel dans ce domaine : vous pourrez alors vraiment vous prévaloir d’une double compétence, l’afficher sur votre CV et ainsi candidater sur des postes autres qu’en R&D.

 

Tour d’horizon de quelques uns de ces secteurs en double compétence

  • Qualité : participez à l’amélioration du Système de Management de la Qualité dans votre entreprise, ou travaillez dans les services de contrôle Qualité (réception des matières premières, libération des lots après fabrication …)
  • Support client : vendre un produit à un client c’est bien, mais pouvoir l’accompagner ensuite s’il a des difficultés ou des résultats aberrants, c’est encore mieux ! Au Support client, vous aurez besoin de toutes vos connaissances scientifiques pour renseigner et aider au mieux les clients de votre entreprise. Et si possible d’un bon relationnel et d’une bonne écoute…
  • Affaires règlementaires : vous serez responsable de tous les aspects règlementaires liés à un produit de votre entreprise. Enregistrement des différents dossiers (autorisation de mise sur le marché, modifications règlementaires, suivi de pharmacovigilance, …), communication auprès des autorités de santé. Ce sont des postes en interface avec de nombreux services de l’entreprise.
  • Recherche Clinique : vous devrez suivre des études cliniques (vérification des données par rapport au dossier du « patient »), former et informer les participants de l’étude, vérifier que tout le matériel et et les produits soient suffisants, vérifier la transmission des informations de pharmacovigilance, contrôler l’application des procédures et de la règlementation de l’essai, communiquer auprès de différents publics, rédiger des rapports liés à l’étude clinique…
  • Marketing : vous serez en charge du marketing d’un produit de l’entreprise. Rédiger la notice d’utilisation pour qu’elle soit compréhensible par des scientifiques, participer à l’élaboration de l’emballage, …, tout cela en collaboration avec des spécialistes du marketing bien sûr, et en apportant votre vision de scientifique.
  • Management de l’innovation : travailler dans des structures d’aide au développement de start-ups (Pulsalys par exemple sur Lyon), dans l’animation d’un secteur d’activité (LyonBioPôle pour les maladies infectieuses et les cancers par exemple), dans le montage de dossiers de financement…
  • La découverte sectorielle des industries de santé et de biotechnologies
  • De très nombreux intervenants professionnels, pour constituer son réseau
  • Le management de projet, pour se préparer à ses futures responsabilités
  • L’accompagnement individuel dans le projet professionnel
  • Une insertion professionnelle très élevée dès la sortie
  • Une expérience de 6 à 8 mois dans la double compétence choisie (stage ou alternance)

Un stage obligatoire de 6 mois en France ou à l’international

Ce stage va être un élément décisif pour l’insertion professionnelle à l’issue de la formation :
  • il va orienter l’expérience professionnelle de l’étudiant vers le domaine choisi : R&D, Industrialisation, Production, Qualité, Affaires règlementaires, Recherche clinique, Marketing-Vente, Support-Conseil, Management de l’innovation…
  • il va fournir une première vraie expérience professionnelle de 6 mois dans ce domaine
  • il constitue souvent un pré-recrutement de l’étudiant avant un CDD ou un CDI dans le même poste.

« Ces dernières années, près de 50 % des étudiants ont été recrutés dans l’entreprise d’accueil du stage »


Le parcours alternance

Cette formation peut être réalisée sous contrat d’alternance (professionnalisation), sous réserve d’avoir trouvé une entreprise ou un laboratoire d’accueil.

Le contrat est rémunéré par l’entreprise d’accueil 85 à 100 % du SMIC, et c’est l’entreprise qui paie les frais de scolarité.

Les avantages de l’alternance :

  • salaire perçu pendant toute la durée du contrat (généralement 10 000 à 12 000 euros par an)
  • prise en charge totale des frais de scolarité par l’entreprise d’accueil
  • 8 mois de mission en entreprise (contre 6 mois pour un statut de stagiaire)
L’ESTBB accompagne les candidats admis dans leur recherche d’une mission en alternance.

EN SAVOIR PLUS SUR LES AVANTAGES DE L’ALTERNANCE

L'insertion professionnelle : rapidité d'accès à l'emploi des 3 dernières promotions

88% ont trouvé un emploi directement à la sortie

8% ont trouvé un emploi moins de 3 mois après la fin de la formation

4% ont trouvé un emploi moins de 6 mois après la fin de la formation

Candidater

Veuillez sélectionner un formulaire valide

Brochure

Veuillez sélectionner un formulaire valide

Contact

Veuillez sélectionner un formulaire valide

Découvrez le
programme
détaillé

Formation intensive de 320 heures

IDENTIFIER LES BESOINS STRATéGIQUES D'UNE ENTREPRISE

  • Séminaires sur les entreprises du secteur, des strat-ups aux grands groupes
  • Serious game MIME
  • Économie de la santé
  • Innovation et recherche collaborative
  • Marketing stratégique

 

CONCEVOIR ET CONDUIRE UN PROJET BIOTECHNOLOGIQUE

 

  • Identifier les personnes ressources dans les départements de l’entreprise
  • Utiliser les outils de management de projet et de gestion de l’innovation
  • Mettre en oeuvre les plans d’action communication grâce au marketing digital

 

MANAGER LES ÉQUIPES PROJET

 

  • Team building, connaissance de soi
  • Techniques de communication
  • Outils de management d’équipe
  • Management de la digitalisation

METTRE EN PLACE LES OBLIGATIONS RÉGLEMENTAIRES

  • Qualité
  • BPL, BPF
  • Affaires réglementaires
  • Recherche clinique
  • Éthique

 

DÉFI 30 JOURS

 

Manager une équipe et un projet pour créer une entreprise virtuelle

  • Choix du produit ou service
  • Choix du modèle économique
  • Marketing stratégique
  • Qualité, affaires réglementaires, propriété intellectuelle
  • Élaboration du business plan
  • Présentation devant un jury de professionnels

 

MISSION EN ENTREPRISE

 

À partir de janvier, 6 à 8 mois.

Événements, portes ouvertes, dates importantes…

Découvrir
L'actu de
l'ESTBB

Nos autres formations