site-1-197170 Comment devenir Inspecteur des finances publiques ? - UCLy
Inspecteur des finances publiques

Comment devenir Inspecteur des finances publiques ?

Découvrir le métier, les études, le salaire et les évolutions de carrière d'un Inspecteur des finances publiques

Qu'est-ce qu'un Inspecteur des finances publiques ?

L’Inspecteur des finances publiques, dépendant de la Direction Générale des Finances Publiques, est un professionnel qui exerce à la fois une fonction d’expertise dans le domaine fiscal et une fonction de management. Il intervient dans divers domaines techniques comme la fiscalité, la gestion publique, la gestion du patrimoine de l’État ou encore le contrôle fiscal. Selon le service choisi à l’issue de sa formation (entreprises, particuliers, cadastre…), ce professionnel exercera des métiers très différents.

Quelles sont les missions d'un Inspecteur des finances publiques ?

  • Lutte contre la fraude fiscale
  • Expertise technique et/ou juridique
  • Vérification
  • Évaluation
  • Encadrement

Quelles études pour devenir Inspecteur des finances publiques ?

Le recrutement des Inspecteurs des finances publiques se fait par voie de concours externe de catégorie A, il faut donc être titulaire au minimum d’un diplôme BAC+3 (droit, économie, …). Ce concours administratif est composé d’épreuves écrites d’admissibilité et d’épreuves orales. A l’issue du concours, les inspecteurs stagiaires bénéficient d’une formation rémunérée et théorique de 8 mois dans une des 3 Écoles nationales des Finances publiques. Ensuite, les inspecteurs stagiaires suivent un stage de 4 mois dans leur service d’affectation. Il y a entre 600 et 900 places ouvertes chaque année.

Quelles sont les qualités requises pour ce métier ?

  • Sens du service public
  • Grande rigueur
  • Respect des procédures appliquées
  • Maitrise de la fiscalité / comptabilité
  • Bonne qualité rédactionnelle
  • Bonne capacité d’adaptabilité
  • Respect scrupuleux de la déontologie

Combien gagne un Inspecteur des finances publiques ?

L’inspecteur titulaire (échelon 1), perçoit une rémunération brute mensuelle d’environ 2 300€. Cette rémunération pourra atteindre 3 600 € en fin de carrière d’inspecteur. Hors avantage familiaux, remboursement de frais et autres éléments à caractère individuel. S’il passe le concours ou qu’il est promu inspecteur principal, son salaire passera à 4.363 € nets mensuels en moyenne.

Quelles sont les évolutions de carrières ?

L’inspecteur peut changer de domaines d’expertise au fil de sa carrière. Il peut également évoluer vers des missions d’expertise et d’encadrement plus importants : inspecteur principal chargé de l’encadrement d’un service, administrateur des finances publiques chargé de la gestion d’un pôle (animation du réseau, État et expertise fiscale, service de l’usager par exemple).

J’ai choisi cette fonction afin de valoriser mes savoirs juridiques que je peux mettre en application au quotidien. Je me suis surtout orientée vers cette profession pour travailler en cohérence avec des valeurs qui me sont chères et qui sont portées par la DGFIP : le service à l’usager, la proximité avec les contribuables, la valorisation des profils diversifiés, l’égalité des chances et l’équité fiscale. Les missions de la DGFIP revêtent un véritable sens au quotidien : celui du service public.

Arévik MATEVOSSYAN, Inspectrice des Finances publiques

Découvrez
L’ actu de l’UCLy