Reproduction, développement, écotoxicologie et régulation cellulaire

Les modèles utilisés pour comprendre plusieurs aspects de la biologie de la reproduction sont les Poissons ostéichtyens, les Amphibiens et notamment les Gymnophiones (ou Céciliens), espèces peu connues et menacées d'extinction, les Reptiles, essentiellement Uromastyx acanthinura, un lézard du désert saharien, les Mammifères tels que les rongeurs du désert comme les gerbilles, gerboises, rats des sables ; mais aussi les chèvres, dromadaires et agneaux, dans le cadre d'une collaboration portant sur la faune des zones arides et semi-arides (USTHB, Alger, Algérie).

Les vers de terre sont également étudiés comme bio-indicateurs dans le cadre de diverses collaborations (Université d'Oslo, Bioforsk, Norvège).

Responsables :

Claire Brun, Jean-Marie Exbrayat

Découvrez aussi

Biosciences, Technologies, Éthique Microscope

Les recherches du pôle sont réalisées dans la continuité de celles menées à l’époque par le « Laboratoire de Biologie Générale » (LBG) de l’UCLy.