Séminaire - Introduction à la pensée métisse

le mardi 03 novembre 2020 à 17h30

Lieu de l'événement

Contact

Sylvie Villevieille
Assistante de direction

0472325091
shs@univ-catholyon.fr

2ème séance du séminaire La pensée métisse face à la mondialisation : difficile et urgente exigence de la Faculté de Psychologie-SHS

Intervenants :

  • Jean FURTOS, psychiatre des hôpitaux honoraire, Directeur scientifique honoraire de l’ONSMP, Orspere-Samdarra
  • François LAPLANTINE, professeur émérite d’anthropologie, Université Lyon 2

Ce qui fait obstacle à la compréhension d'une pensée métisse est la production des catégories d'identité, de stabilité et d'antériorité qui privilégient l'ordre et l'origine en opposant le pur et l'impur, le nous et les autres. Comment penser- et agir-en s'affranchissant de la logique binaire de la disjonction (noir ou blanc,autochtone ou étranger) mais aussi de la conjonction conduisant à l'indivision dissolutrice des singularités. Plusieurs modèles seront interrogés: le bricolage (Levi Strauss), la pensée marrane (de Spinoza à Derrida), l'anthropophagie (Oswald de Andrade), les hétéronymes (Fernando Pessoa), la traduction qui n'est ni la fusion de deux langues (esperanto) ni l'alternative d'une langue ou d'une autre mais la transformation d'une langue dans une autre. Une pensée métisse n'est ni une pensée de l'un ni une pensée de l'autre mais une pensée de l'entre, ce qui a des implications non seulement épistémologiques mais éthiques et politiques. Des exemples de pensée métisse, et de leurs implications pratiques seront donnés

Inscription

Tarif

15€