Book in library with open textbook,education learning concept

La division du travail dans la nature et la vie humaine d'Ernst Haeckel, traduction commentée inédite

Introduction, traduction et notes par Emmanuel d'Hombres et Sabine Kazoglou Fellmann

Introduction, traduction et notes par Emmanuel d'Hombres et Sabine Kazoglou Fellmann

Témoignage du développement de la pensée scientifique au XIXe siècle, ce texte fait partie des rares œuvres de Ernst Haeckel qui n'avaient pas encore été traduites en français.

Berlin, 17 décembre 1868. Le jeune Ernst Haeckel présente, devant un public d'artisans et d'ouvriers, une conférence consacrée à la notion de division du travail dans les sciences de la vie. Malgré son caractère peu académique, c'est l'une des études les plus diversement documentées sur le sujet.

Le naturaliste allemand dévoile entre autres ses observations fascinantes des colonies d'insectes (abeilles, fourmis) et d'invertébrés marins (siphonophores), dans le style épique qui lui permit de gagner un succès populaire bien au-delà des milieux savants. Le texte original est accompagné d'une traduction inédite en français. En introduction, Emmanuel d'Hombres et Sabine Kazoglou Fellmann analysent notamment la formidable extension du concept de division du travail que propose ici Haeckel, au point de l'ériger en phénomène universel et d'en élaborer une typologie relativement exhaustive en biologie.

Éditeur : CTHS
144 pages
ISBN : 978-2-7355-0945-4

Emmanuel d'Hombres, docteur en philosophie, est membre du pôle 5. Développement intégral, écologie, éthique de l’Unité de Recherche CONFLUENCE : sciences et humanités » (EA 1598) de l'UCLy.
Sabine Kazoglou Fellmann, titulaire d’un master en philologie romane et anglaise de la Ludwig Maximilian Universität (Munich), enseigne l'anglais à la faculté de psychologie.