Séminaire : L'enfance, ses blessures et les voies(x) pour le dire

Séminaire de la Chaire Éducation, Petite Enfance

Ce séminaire nous conduira à l’écoute des douleurs d’enfant, des vécus de dépendance, de vulnérabilité et de détresse précoce n’ayant pu être transformés dans l’intersubjectivité et toujours en quête de forme et de sens.

Pour s'inscrire au séminaire, écrire à philo@univ-catholyon.fr

Sans doute n’est-il pas banal de tenir l’enfance et plus encore la petite enfance pour une thématique philosophique de première importance. Le champ est cependant très vaste, convoquant nos imaginaires de l’enfance, questionnant nos théories des apprentissages, de la connaissance, des développements affectifs (psyché) moteurs (soma) et relationnels (socius), sollicitant nos conceptions éducatives et mettant à l’épreuve l’engagement d’une responsabilité éthique et politique. C’est pourquoi nous cheminons en opérant un double choix : celui de l’interdisciplinarité, voire de la transdisciplinarité, avec la participation de professionnels de l’enfance en vue de privilégier le thème de la blessure. Celui-ci sera cette année l’occasion d’une élaboration conceptuelle que nous nous efforcerons d’articuler aux premiers résultats de la recherche action conduite sur le terrain d’écoles maternelles. Ces élaborations s’appuieront également sur le matériel théorique et expérientiel déjà constitué par deux années de séminaire.
Notre proposition interroge cette année la spécificité, l'impact et les remédiations possibles des blessures de l'enfance, au regard de champs disciplinaires croisés : avec la philosophie, la psychologie clinique, la littérature, les sciences de l'éducation, et la psychanalyse. Nous privilégions l’exploration et la compréhension de l'infantile « siège de la souffrance psychique à laquelle s'adressent la psychanalyse et toute pratique d’éducation et de soin qui s'y réfère » Ciccone (2018). Les blessures de l'enfance questionnent l’importance déterminante des expériences infantiles, la vivacité des traces qu'elles ont laissées dans la psyché et leurs rémanences. Elles nous conduisent à prêter attention à leur impact, non pas en termes de souvenirs évocables, mais sous formes de traces sensorielles, émotionnelles, affectives, de « memories in feelings » Klein (1957).
L'enfance, ses blessures et les voies(x) pour les dire, nous positionne à l'endroit des douleurs d'enfant, des vécus de dépendance, de vulnérabilité et de détresse précoce n'ayant pu être transformés dans l'intersubjectivité et toujours en quête de forme et de sens, y compris chez l’adulte.
Ce séminaire nous conduit résolument à l’écoute du sujet « de l’homme, dans sa présence humaine » (Saint-John Perse), de sa mémoire, de son intelligence et de ses profondeurs à entendre dès les commencements.

Dates

23 septembre, 28 octobre, 25 novembre, 16 décembre, 20 janvier, 17 février, 24 mars, 14 avril, 19 mai, 23 juin

Bibliographie :

  • BENAMEUR J., Les demeurées, Folio Gallimard, 2000.
  • CICCONE A., Les traces des expériences infantiles, Paris, Dunod, 2018.
  • CICCONE A., La part bébé du soi, Paris, Dunod, 2012 .
  • CICCONE A., L’observation clinique, Paris, Dunod, 1998.
  • DOLTO. F, Solitude, Folio-essais, 1994.
  • NEYRAND G, L’enfant, la mère et la question du père, Paris, PUF, 2000.
  • SUESSER P. (sous la dir. de), Le dialogue des disciplines autour du jeune enfant, Toulouse, Erès, 2020.
  • TAGORE, La jeune lune, Poésie-Gallimard.

A noter

Dans le cadre de la Chaire Éducation Petite Enfance, le professeur Albert Ciccone assurera cette année quatre conférences ouvertes aux participants du séminaire. Les lundis : 15 novembre ; 17 janvier ; 14 mars ; 16 mai ; de 17h30/19h30.
Sur la thématique suivante : « La part infantile du soi ; Ce que la connaissance du bébé et du jeune enfant apporte à la psychopathologie et à la théorie du soin et aux professionnels du champ médico social »

Intervenants co-animateurs :

  • Brigitte BLANQUET, psychologue clinicienne d’orientation psychanalytique, professeur en psychopathologie clinique
  • Christine BOUVIER-MÜH, philosophe, psychanalyste
  • Yan PLANTIER, philosophe, psychanalyste

Public :

Étudiants de philosophie, du master MEEF, auditeurs libres et doctorants en psychologie clinique

Tarif :

160 euros

Chaire Éducation, Petite Enfance

Brigitte Blanquet
Permanence les lundis et vendredis

04 26 84 52 27
bblanquet@univ-catholyon.fr

Christine Bouvier-Müh
Permanence les mardis et jeudis

04 72 32 50 25
cbouviermuh@univ-catholyon.fr