Colloque - Complexité des situations d'exil des mineurs non accompagnés

le vendredi 20 janvier 2023 à 09h00

Lieu de l'événement

10 place des archives - 69002 Lyon

Contact


0472325091
education.personne.accompagnement@univ-catholyon.fr

Les flux migratoires posent des questions politiques, juridiques et éthiques, mais également psychologiques. L’accueil des populations déplacées, dans des dispositifs multiples, confronte les professionnels à des interactions riches et complexes, à la fois avec les problématiques qui s’y déposent (le traumatisme, l’interculturalité, l’adolescence, la maternité, l’ordinaire de la vie d’un jeune adulte, etc.) mais également avec les temporalités, les formes administratives, les images et les discours imposées par le méta-cadre social.

La prise en charge des mineurs étrangers isolés, devenus depuis des mineurs non accompagnés, a en effet mobilisé depuis plusieurs années par son ampleur la protection de l’enfance, et a vu l’éclosion d’un certain nombre de structures. Cela dans un contexte renouvelé de l’action publique et de la manière dont les salariés de l’éducation spécialisée font équipe, groupe, collectifs et une époque où les idéaux sont malmenés. Il y a une certaine effervescence de l’action sociale, entre désinstitutionalisation et expérimentation qui confronte à la question de la pérennité des savoirs, des savoirs faires et des bricolages adaptés aux contextes locaux, ainsi que leur transmission.
La construction d’équipes, de cultures de travail, de mythes collectifs, de dispositifs est également un enjeu dans un contexte particulièrement abrasif et mouvant. Les formes de présence et d’absence, les rythmes d’entrée en lien, les séparations parfois brutales, les paradoxes administratifs (une même loi mais des applications du droit différente) mettent à rude épreuve les liens. La nécessité se fait jour de se dégager d’une logique réductionniste (le migrant, la victime, l’Africain, le récit de vie, la minorité, le Droit des étrangers) pour accéder à la grande complexité des situations. C’est la raison pour laquelle cette journée d’étude se propose de penser collectivement différents axes de la prise en charge des mineurs non accompagnés : les vécus subjectifs des jeunes migrants et leurs formes d’expression diverses (corps, scène, acte, langage, objets culturels, mouvements, présence/absence) ; les vécus subjectifs traversant les dispositifs d’accompagnement et les équipes, les logiques de la demande et de la non-demande, les émotions, la transmission des expériences ; l’engagement et l’investissement, les articulations entre des politiques locales et nationales, les diversités de situations territoriales.
Cette journée ponctue un projet de recherche faisant se rencontrer professionnels et chercheurs de différentes disciplines, dans une nécessaire approche interdisciplinaire nourrie des apports du terrain.

Programme

PRÉSIDENT/TE-DISCUTANT : Céline Borg, Professeur en neuropsychologie
Allocutions d’ouverture
9h | Brigitte Blanquet, Directrice de la Faculté de Psychologie-SHS
La recherche interdisciplinaire ancrée dans la pratique
Marc Renart, Président des Foyers Matter
Emmanuel Chavanes, Directeur général des Foyers Matter
9h30 | Patrick Ange Raoult, Professeur de Psychopathologie
Incidences subjectives de l’exil adolescent
10h15 | Olivier Douville, Maître de conférences au laboratoire CRPMS, Université Paris, association française des anthropologues
L’adolescence, moment de franchissement dans les tourments de l’inhospitalité
11h | pause
11h15 | Brigitte Blanquet, Professeur de psychopathologie et psychologie clinique
De l’Odyssée à l’Ordalie adolescente
11h45 | Gaia Barbieri, Psychologue, Docteure en psychologie
Accompagner des jeunes en « ordalie migratoire » : une pratique clinique infraordinaire
12h15 | Débat avec la salle
12h30 | Pause repas
14h | Valérie Bertrand, enseignante-chercheuse en psychologie sociale
Analyse des représentations des professionnels exerçant auprès des Jeunes Mineurs Non accompagnés
14h30 | Stessy Tetard, enseignante-chercheuse en Droit
Procédures d’évaluation de la minorité
15h | Fabrice Toulieux, enseignant-chercheur en Droit
Le militantisme au service des droits du mineur non accompagné
15h30 | Discussion
15h45 | pause
16h | Équipes des Foyer Matter et de Maison Pour Vivre : Présentation de posters sur le thème : « Accompagner ces sujets au quotidien : entre découvertes, impasses, émotions et, inventions.
Damien André, Psychologue clinicien, Doctorant, Accompagnement, commentaires et discussion du projet.
17h30 | Conclusions des travaux par Patrick Ange Raoult et Brigitte Blanquet

Tarifs