Troisième année de formation : Mise en situation d'animation d'un psychodrame psychanalytique de groupe

Semestre Toute l'année

Objectifs

Les stagiaires de troisième année vont, tour à tour, au cours de cette année prendre en charge la conduite du dispositif du psychodrame en étant supervisés par les animateurs.

Contenu

Première session :


Les stagiaires de troisième année participent à l'accueil des nouveaux stagiaires, retrouvent ceux de l'année précédente. Ils sont invités à participer non seulement à l'accueil mais peuvent également intervenir lors de la présentation des techniques psychodramatiques et du dispositif par les animateurs.
Ils participent au même titre que les stagiaires des autres années au premier psychodrame. Ils font en général une expérience d'être reconnus par les autres comme porteurs d'un « supposé savoir ». Ceci entraîne le décalage de leurs positions transférentielles et contre-transférentielles.
En s'étayant sur leur position praticienne, en analysant les enjeux qui ont pu mobiliser par celle-ci, en les comparant avec leurs espoirs et leurs craintes de se trouver en responsabilité de la conduite du groupe à partir de la prochaine session, ils peuvent comprendre comment certains dispositifs groupaux ou institutionnels auxquels ils participent ou ont participé, ont pu fonctionner, ou dysfonctionner, ou se décaler du fonctionnement prévu dans le cadre de leur travail en institution.
 

Deuxième et troisième session :


Reprise après coup de la session précédente et éventuellement des éléments de l'année précédente qui font retour.
Au cours de ces deux sessions, chacun des participants de troisième année est amené à prendre en charge la conduite d'un psychodrame, d'abord seul puis en co-animation avec un autre stagiaire de troisième année. En fonction du nombre de stagiaires de troisième année, il est fréquent qu'il y ait la possibilité d'animer un psychodrame en co-animation avec deux partenaires différents.
Après ces temps d'animation, à travers les retours que font les stagiaires de première et deuxième année, à travers les remarques des animateurs, les stagiaires de troisième année font l'expérience de la faç on dont leur style personnel peut influencer la conduite d'un psychodrame psychanalytique.
 

Quatrième session :


Après reprise des sessions précédentes, la première demi-journée est utilisée à permettre aux stagiaires de troisième année qui n'ont pas encore co-animé de psychodrame de le faire. La dernière journée est consacrée à la remise en perspective de leur travail de formation, à l'analyse de ce qui serait encore à affiner, éventuellement. L'intérêt de ce travail est qu'il est mené collectivement sous la conduite des animateurs, ce qui permet aux stagiaires, quel que soit leur niveau, de capitaliser l'expérience acquise par les plus anciens.
Il est fréquent que la dernière demi-journée soit consacrée à l'évolution des dispositifs psychothérapiques, ou des dispositifs de formation dans lesquels ils sont engagés. À partir de leur expérience, les participants dégagent les modifications, les inflexions institutionnelles ou personnelles qu'ils envisagent d'y apporter.
En conclusion au-delà de la maîtrise technique d'un nouveau dispositif, les apports qui apparaissent sont essentiellement liés au changement de leur position psychique personnelle, qu'a entraîné la découverte des manifestations des processus préconscients et inconscients dans les groupes et la façon de se situer par rapport à ceux-ci.

Calendrier

56 h de formation par an réparties sur quatre sessions de deux jours (9h00-17h00)
Début des formations en mars