Héritage, Hérédité, Transmission

Créé le 15 mars 2018

La revue de l'Université Catholique de Lyon - décembre 2016 - n°30

Hérédité, héritage, transmission, des concepts liés et différents,

spécifiques et universels.

 

 

« Hérédité », « héritage », « transmission », voici des mots souvent rencontrés à l’occasion de lectures ou de conversations, dans des contextes souvent bien différents. Force est de reconnaître que l’acception de chacun de ces trois mots ne paraît pas toujours très claire dans les esprits, au point qu’ils sont parfois, pour ne pas dire souvent, considérés comme synonymes. Que représente chacun des termes de ce trio qui a fait l’objet des leçons du collège doctoral de cette année 2015-2016 ?

Commençons par l’hérédité. Cette dernière paraît bien correspondre à la possibilité de recevoir de manière légitime un bien de nature diverse. Cette hérédité parait exister parce que des dispositions relevant de la législation en vigueur désignent l’héritier d’un bien matériel ou même immatériel provenant d’un ascendant ; mais elle existe aussi parce que les lois de la biologie imposent à un individu ou à un groupe des caractères génétiques tant anatomiques que physiologiques issus de ses ascendants. L’héritage lui aussi est retrouvé aussi bien en matière de droit que de biologie où il représente justement ce qui peut être reçu : ce bien issu légitimement des ascendants, selon la loi, ou ces caractéristiques biologiques acquises de manière bien involontaire, de la part de ses géniteurs. La transmission, elle aussi, se rencontre aussi bien dans le domaine du droit que dans celui de la biologie où elle représente la dynamique du passage d’un bien matériel, immatériel, génétique d'un ascendant à un descendant. La transmission de l’héritage de l’ascendant au descendant est à la base de l’hérédité que cette dernière soit naturelle ou affaire des Hommes.

Outre ces acceptions sommes toutes bien classiques qui méritaient d’être clarifiées, l’héritage transmis peut aussi être une situation trouvée avec, osons le dire, une connotation souvent péjorative, mais pas toujours ! C’est ce qui est fréquemment observé après le changement de gouvernement d’un pays, d’une institution.

L’hérédité, l’héritage et sa transmission ont ainsi inspiré de nombreux auteurs, passionné nombre de savants, servi de base à pléthore d’études non seulement historiques mais aussi scientifiques, médicales. La Bible qui retrace l’histoire du peuple Hébreu est imprégnée de transmission, d’héritage, d’hérédité ; des romans, tels ceux qui constituent la saga des Rougon-Macquart d’Emile Zola, sont basés sur la transmission de caractères familiaux de génération en génération, voire d’atavisme. En sciences, que l’on lise Lamarck ou Darwin, Simpson ou Gould, la théorie de l’évolution est aussi une affaire d’hérédité, d’héritage et de transmission. La théorie de l’évolution est devenue un véritable paradigme à la base de toute explication biologique avec des répercussions dans de nombreux domaines, de l’agriculture au médical mais aussi dans le domaine social, les tenants de diverses idéologies allant de la révolution à l’eugénisme s’en étant emparée.

Les cinq facultés de l’UCLy se sont appropriées cette thématique proposée par la Commission de la Recherche, afin de documenter et clarifier ces riches concepts que sont l’hérédité, l’héritage et la transmission. Chacune des facultés a apporté ses compétences propres présentées par ses spécialistes, de la théologie aux sciences de l’hérédité, de la linguistique à la philosophie, en passant bien entendu par le droit. La lecture de l’ensemble des textes montre que « hérédité », « héritage » et « transmission » sont des concepts différents mais intimement liés, à la fois spécifiques et universels.

L’Ecole doctorale de l’UCLy créée à la rentrée universitaire 2001-2002, devenue Collège doctoral de l’UCLy en 2015, a été fondée par le Professeur Pierre Gire qui l’a animée depuis le début. Cet éditorial ne serait pas complet sans un témoignage de gratitude à Pierre Gire qui, par ce Collège doctoral, a donné un beau cadre académique aux riches échanges entre enseignants-chercheurs, chercheurs, doctorants venus d’horizons divers qui participent ainsi à la réflexion interdisciplinaire, composante importante s’il en est de la mission de l’UCLy.

 

Pr. Jean-Marie Exbrayat

Directeur-adjoint de la Recherche