L'art en nos murs, les événements culturels de l'UCLy

L'UCLy noue de prestigieux partenariats et offre à son public étudiant et plus largement au public lyonnais des évènements culturels de qualité comme en témoigne encore cette année, la 3ème édition du Festival Music'Ly, sous la direction artistique du Quatuor Debussy, et les concerts FugaCités en collaboration avec le Concert Hostel Dieu.


Le Festival Music'Ly

Sous la direction artistique du Quatuor Debussy, en étroite collaboration avec l’UCLy, ce festival pluridisciplinaire est le fruit de l'imagination d'étudiants de l'UCLy et de différentes filières d’études relatives au milieu culturel, telles que l’EAC Lyon (École d’Art et Culture) ou encore l’Université Jean Moulin Lyon 3, qui propose une formation spécialisée dans la gestion de projets artistiques.

Un festival autour des arts et du patrimoine

Organisé à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine, chaque année, le festival Music'Ly propose au public un large choix d'animations artistiques (scène ouverte, concerts, masterclass...) et patrimoniales autour du campus Saint-Paul.

Ce festival, dont la 3eme édition s'est déroulée du 17 au 19 septembre 2020, est devenu le rendez-vous culturel de chaque rentrée universitaire de l'UCLy.

Le Quatuor Debussy

quatuor-debussy-2018

Porté par des valeurs de partage et de renouvellement des formes, le Quatuor Debussy a toujours eu le souhait de surprendre et d’attiser la curiosité. En créant des passerelles avec différents domaines artistiques comme la danse (Maguy Marin, Anne Teresa De Keersmaeker, Wayne Mac Gregor, Mourad Merzouki…), le théâtre (Philippe Delaigue, Richard Brunel, Jean Lacornerie…) ou encore les musiques actuelles (Yael Naim, Cocoon, Franck Tortiller, Keren Ann…), le cirque (Cie Circa), le slam (Mehdi Krüger) et les arts numériques (David Gauchard), le Quatuor Debussy défend plus que tout l’exigeante vision d’une musique « classique » ouverte, vivante et créative.

Les concerts FugaCités

FugaCités, ce sont trois propositions artistiques associant musique baroque et cultures urbaines. Danse, hip-hop et slam ont rencontré le répertoire du Concert de l'Hostel Dieu dans des formes courtes, interdisciplinaires et mobiles à la rencontre d'un public nouveau, jeune sur son lieu d'études au sein des campus de l'UCLy.

Retour en images sur les trois concerts

Premier volet : Beatbox avec Tiko & musique baroque

Pour ce premier concert, "Tiko", l’ancien champion du monde d’Human Beatbox a mêlé son beat aux musiques anciennes et aux mélodies contemporaines de Santiago de Murcia ou encore de Johann Paul von Westhoff.  

Tiko (Nicolas Giemza)

Tiko

Tiko est une véritable tête chercheuse du paysage Beatbox français qui aime mélanger les influences et  les  rencontres.  Sacré champion du monde par équipe de Human Beatbox en 2009 et vice-champion du monde en équipe en 2015 avec Under Kontrol, il multiplie depuis plus de dix ans les rencontres musicales et les expériences avec d'autres domaines artistiques. Sa passion pour les multiples possibles qu'offre son art et sa volonté d'en partager les connaissances en ont fait l'un des précurseurs en matière de transmission, il en explore le potentiel ludique et pédagogique dans le cadre d'ateliers et de stages à destination de tout public.

Deuxième volet : Slam & musique baroque

Pour ce second volet, le verbe du virtuose des mots Mehdi Krüger a rejoint l’expressivité des musiques de Monteverdi à Couperin, arrangées par Franck-Emmanuel Comte.

Mehdi Krüger

KRUGER-Mehdi

Poète-interprète, le verbe de Mehdi Krüger tient autant de la boxe que de la danse. D'origines allemande et algérienne, il développe une langue houleuse et langoureuse, inspirée tant par René Char que Kendrick Lamar. De chair et de sens, la « peau-ésie » de Mehdi Krüger puise sa force dans l'oralité. Affranchi des codes, il publie disques et livres récompensés par plusieurs prix, mais la scène est sa véritable arène. Se définissant comme un " artiviste ", il partage aussi sa passion lors d'ateliers d'écriture pour les Instituts français à l'étranger ainsi qu'en établissements scolaires et pénitentiaires.

Troisième volet : Hip-hop & musique baroque 

Le hip-hop du danseur Jérôme Oussou (chorégraphié par Mourad Merzouki) et les mélodies baroques se jouent des siècles qui les séparent, dans un échange intemporel.

Jérôme Oussou



Jérôme Oussou débute la danse à 18 ans avec le b-boying (style issu du hip-hop). Curieux, il se tourne ensuite vers d'autres genres et se forme, en cours et atelier, à la danse contemporaine et à la House dance. Au carrefour de multiples expressions, il a ainsi pu construire son propre style : une danse hybride, mêlant hip-hop et danse contemporaine. À 26 ans, il travaille aujourd'hui avec plusieurs compagnies, dans lesquelles sa patte et sa personnalité s'épanouissent sur scène.

Mourad Merzouki

mourad merzouki

Figure du mouvement hip-hop depuis le début des années 1990, le chorégraphe Mourad Merzouki inscrit son travail au carrefour de multiples disciplines. Autour de la danse hip-hop explorée dans tous ses styles, se greffent le cirque, les arts martiaux, les arts plastiques, la vidéo et la musique live. Sans perdre de vue les racines du mouvement, ses origines sociales et géographiques, cette confrontation permet d'ouvrir de nouveaux horizons à la danse et dégage des points de vue inédits.

Avec Kiifig, sa compagnie, il créé 14 pièces, dont la diffusion ne cesse s'élargir. Il imagine et conçoit un lieu de création et de développement chorégraphique : le centre chorégraphique Pôle Pik à Bron (2009). La même année, il est  nommé à la direction  du Centre chorégraphique national  de Créteil.  En 2013, il créé le festival Kalypso, offrant un nouvel espace de visibilité aux compagnies de danse hip-hop sur le territoire francilien.

En mars 2016, il est nommé conseiller artistique de Pôle en Scènes à Bron, projet mettant en synergie le centre chorégraphique Pôle Pik, l'Espace Albert Camus et le Fort autour d'une ambition commune de diffusion, de formation et de création du spectacle vivant.

Le Concert Hostel Dieu

Le Concert de l'Hostel Dieu est un acteur majeur de la scène baroque française. L'ensemble se singularise par une interprétation sensible et dynamique du répertoire vocal et instrumental du XVIIIe siècle en privilégiant systématiquement une approche historique et philologique.

Sous la direction de Franck-Emmanuel Comte, il défend tout particulièrement l'originalité et la spécificité des manuscrits baroques conservés dans les bibliothèques de la région Auvergne- Rhône-Alpes et réalise ainsi diverses restitutions et éditions d'œuvres inédites, riches des liens privilégiés que Lyon entretenait avec l'Italie.

Transposer la richesse et la diversité des musiques baroques dans notre époque est également l'un des axes artistiques majeurs du Concert de l'Hostel Dieu. Se nourrissant de collaborations stimulantes, l'ensemble provoque la rencontre des esthétiques baroques avec des cultures et des artistes d'horizons divers.

La transmission et le partage sont au centre du travail de création de l'ensemble qui accompagne l'expérience du concert par de nombreuses actions de sensibilisation auprès des publics les plus variés.

Franck-Emmanuel Comte



Le chef d'orchestre et claveciniste Franck- Emmanuel Comte défend une approche innovante et ouverte du répertoire baroque. Déchiffreur de manuscrits inédits et découvreur de compositeur·trice·s oublié·e·s, sa passion le pousse également vers des collaborations transversales originales. Avec l'ambition de porter la musique baroque vers un public plus large, il concilie une approche interprétative historiquement informée avec le dialogue des esthétiques et des disciplines artistiques.

Artiste engagé, il porte un  attachement  particulier  à la transmission.  Interprète,  chercheur et passeur, il tient à faire vivre pour chacun de ses projets des expériences inspirantes à tous les publics.

Il porte également sa vision de la musique baroque à travers ses fonctions de directeur artistique du festival Musicales en Auxois (21) et du Centre musical international J.-S. Bach de Saint- Donat (26) et enseigne l'esthétique baroque à l'Université catholique de Lyon.