Programme de lecture 1 et 2

  • Crédits ECTS : 2 par semestre
  • Responsables : Nicolas GELAS et Patrick DAVOINE
  • Semestres 1 à 6

Fiches ECTS des deux cours
Programme de lecture 1 et 2 en licence de Lettres modernes

Prérequis pour le cours

Avoir lu les œuvres au programme.

Objectifs

  • Découverte du roman autobiographique entre 1960 et 2010
  • Découverte de grands écrivains français du XXe et du XXIe siècle à travers la lecture d’œuvres emblématiques.
  • Maîtrise du commentaire de texte et de la dissertation littéraire sur œuvre.
  • Constitution d’une anthologie littéraire précédée d’une préface.

Contenu

  • L’esthétique romanesque : les formes et enjeux de l’écriture autobiographique.
  • La représentation de l’enfance.
  • La mise en scène de l’Histoire dans l’autobiographie.
  • L’écriture comme catharsis et redécouverte de soi
  • Écriture du « je », écriture du « nous ».
  • Le « je » et ses masques.

Références bibliographiques

Œuvres au programme :

  • GARY Romain, La Promesse de l’aube, Paris: Gallimard, 2006 (Folio)
  • PEREC Georges, W ou Le Souvenir d’enfance, Paris : Gallimard, 2002 (L’Imaginaire)
  • ERNAUX Annie, Les Années, Paris: Gallimard, 2010 (Folio)
  • SARTRE Jean-Paul, Les Mots, Paris Gallimard, 2006  Folio
  • DUPEREY Anny, Le Voile noir, Paris: Seuil, 2001 (Point)
  • MAKINE Andreï, Le Testament français, Paris: Gallimard, 2007 (Folio)
  • JULIET Charles, Lambeaux, Paris: Gallimard, 1997 (Folio)

Lectures complémentaires :

LEJEUNE Philippe, Le Pacte autobiographique, Paris : Seuil, 1996 (Point Essai)

Méthodes d’évaluation

Au moins un contrôle continu durant le semestre, et une évaluation terminale pendant la session d’examens.

Prérequis pour le cours

Avoir lu les œuvres du corpus proposé et être déjà en mesure de cibler plusieurs éléments d’intertextualité entre ces œuvres pour éclairer les différentes facettes du thème étudié.

Objectifs

Dans le cadre de la mineure « Littérature renforcée », ce cours vise à approfondir la pratique de la lecture de textes rassemblés autour d’une thématique commune. Les cinq textes qui composent le corpus entretiennent un lien avec la musique si bien que l’objectif principal sera d’acquérir des connaissances relatives au champ musico-littéraire, de comprendre la relation qui se joue entre musique et création littéraire et de prendre plaisir à l’observer et à la commenter.

D’un point de vue méthodologique, il sera question d’entraîner la compétence du commentaire et de perfectionner le style et l’expression. Une activité de création intermédiale musico-littéraire pourra même être proposée.

Contenu

Ce cours a pour thème l’intégration et la représentation de la musique dans un texte littéraire : portraits de musicien, symbolique musicale et dimension narrative de la musique.

Les étudiant·es découvriront ce vaste champ musico-littéraire et s’interrogeront sur les biais par lesquels l’art musical et ses manifestations deviennent un matériau d’écriture. Autrement dit, l’art sonore n’est-il qu’un prétexte ou présente-t-il des affinités esthétiques qui fécondent la démarche de l’écrivain ?

Cette convergence entre musique et écriture sera l’occasion d’observer des figures de musicien (compositeurs et interprètes), d’appréhender le rapport des personnages à la musique et de comprendre en quoi elle permet de façonner ou de révéler leur rapport au monde. Nous aborderons la forme de la variation à travers la comparaison de deux romans composés à partir des Variations Goldberg de J.S. Bach, nous rencontrerons des figures de génies musicaux – formes de héros sui generis – et nous réfléchirons à ce que signifie interpréter la musique, la jouer comme la ressentir. Nous pourrons compléter cette approche romanesque par la lecture d’un corpus de divers textes poétiques dédiés à la musique pour tenter de définir ce qu’est un « poème musical ».

Enfin, nous aurons également l’occasion d’écouter quelques extraits des œuvres citées dans les textes pour élargir l’horizon culturel et développer la sensibilité au discours musical, à son esthétique et à ses formes.

Références bibliographiques

  • BALZAC Honoré (de), Gambara, La Comédie humaine, Etudes philosophiques [Texte à ne pas acheter car fourni en version Pdf en début d’année].
  • SCHNEIDER Robert, Frère sommeil, Paris : Calmann-Lévy, 1994
  • ENQUIST Anna, Contrepoint, Paris : Actes Sud, 2010 (Lettres néerlandaises)
  • HUSTON Nancy, Les Variations Goldberg, Paris : Actes Sud, 1994 (Babel)
  • POURRIOL Ollivier, Mephisto Valse, Paris : LGF, 2003 (Le Livre de poche)

Méthodes d’évaluation

Au moins un contrôle continu durant le semestre, et une évaluation terminale pendant la session d’examens.

La licence de Lettres modernes à l'UCLy

Faculté des Lettres et Civilisations Faculté de Lettres moedrnes

La Faculté propose une licence de Lettres modernes,une licence d’Histoire, une préparation aux concours IEP. Une poursuite d’étude en Master MEEF Lettres est également possible.

Licence de Lettres modernes Licence de Lettres modernes - remise des diplômes

Découvrez la licence de Lettres modernes, ses parcours pré-professionnalisants et son offre culturelle d’exception.

Catalogue des cours de la Licence de Lettres modernes Pôles lettres et langues UCLy

Retrouvez tous les détails des cours de Lettres modernes (1e, 2e et 3e années) en ligne.

Contacter la Faculté de Lettres modernes

Secrétariat

04 72 32 51 27
lettres.modernes@univ-catholyon.fr