Témoignages

Plus de 300 étudiants sont inscrits chaque année à Théo en ligne. Nous leur avons laissé la parole...

Franck R, 49 ans, marié et père de famille

Depuis mon enfance, j’aime comprendre. A la fin de mes études,  je souhaitais réfléchir à ma foi au Centre Sèvres de Paris. Un jésuite m’a dit alors: « C’est trop tôt! » Et il avait raison. Il fallait d’abord vivre ma vie: pratiquer ma foi, m’épanouir professionnellement, me marier, etc.
C’est donc au début de la quarantaine que j’ai entamé le parcours « Théo en ligne». Comme son nom l’indique, il s’agit d’une formation en théologie par Internet. J’ai choisi de suivre un cours par semestre. On peut en faire plus, bien sûr, mais pour moi cette formule s’adapte parfaitement à ma vie de famille et professionnelle. Je peux prendre tout mon temps. Étant souvent en déplacement, c’est en avion ou dans le train que j’aime me consacrer à l’étude. Toutes les semaines, je reçois les cours avec des exercices à faire et à rendre à un tuteur, à qui je pose mes questions et demande des précisions pour assimiler le cours. Deux fois par an, tous les étudiants et professeurs se rencontrent pour échanger sur un thème. Nous avons également organisé un voyage d’études en Terre sainte
qui fut une occasion d’approfondir la lecture de la Bible. Ces études, pour reprendre la formule de saint Augustin, me permettent de « comprendre pour croire et de croire pour comprendre ».

Propos recueillis par Le Pèlerin, Foi et spiritualité, 1er octobre 2020

Fleur

« Les cours de Théo en ligne sont vraiment sérieux et de très bonne qualité. Tous les étudiants sont respectés, quel que soit leur niveau et leur condition de vie. « 

Jean-Pierre

« Je suis inscrit depuis plusieurs années. Théo en Ligne est une méthode particulièrement dynamique, avec un enseignement très vivant. »

Mireille (promo confinement)

« J’ai vraiment profité de cette approche de l’art en qualité d’auditeur libre. Les cours sont très clairs et ce n’est que du bonheur de prendre du temps pour les apprécier. Merci encore de m’avoir permis de me ressourcer en ces temps difficiles. »