Séminaire - Entre contagiosité virale et contagiosité psycho-sociale : comment éviter le monoïdéisme ?

Réflexions autour de la crise sanitaire

du mardi 13 octobre 2020 à 17h30

au mardi 13 octobre 2020 à 20h00

Lieu de l'événement

Contact

Sylvie Villevieille
Assistante de direction

04 72 32 50 91
shs@univ-catholyon.fr

1ère séance du séminaire La pensée métisse face à la mondialisation : difficile et urgente exigence de la Faculté de Psychologie-SHS

Intervenants :

  • Jean FURTOS, psychiatre des hôpitaux honoraire, Directeur scientifique honoraire de l’ONSMP, Orspere-Samdarra
  • François LAPLANTINE, professeur émérite d’anthropologie, Université Lyon 2

La crise sanitaire à laquelle nous nous trouvons confrontés est au minimum à considérer à la fois sur le plan viral et sur le plan psychosocial. Ce phénomène bio-psycho-social a pris rapidement la consistance de ce que Marcel Mauss appelle un "fait social total" avec ses dimensions biologiques, écologiques, économiques politiques et éthiques. Révélateur des inégalités sociales, il nous incite à repenser dans le contexte de l'interdépendance mondiale un certain nombre de relations : la vie biologique et la vie sociale, le savant et le politique, la connaissance et la communication, le vivant et le marchand, l'espace et le temps, le réel et le virtuel. Ce qu'une pseudo-rationalité tend à séparer appelle à être relié. Mais pas n'importe comment. La pandémie et le sentiment de peur (de la mort) provoqué impose de complexifier la pensée en introduisant de l'incertitude et de l'humilité. Tentons d'affiner notre réflexion sur un devenir collectif différent. 

Inscription

Tarif

15€