Théophile PEYRAUD, nouveau Président de la Fédé K'to

Rencontre avec Théophile, 20 ans, étudiant en 3ème année de Licence "Sciences de la vie et Humanités" à l'ESTBB

Vie étudiante Associations


UCLy

Son projet professionnel


«J’aimerai être chargé de projet en exploration scientifique, c’est-à-dire réaliser des voyages scientifiques, permettant de mieux connaître la richesse et le fonctionnement de certains écosystèmes.»

Theophile Fédé Kto

Portrait

Son parcours universitaire et son projet professionnel
Théophile a 20 ans et étudie les sciences de la vie et les humanités en 3ème année de Licence au sein de l'ESTBB. Après sa licence, il souhaite s'orienter vers un master axé sur l’écologie, la biodiversité et le climat.

"J’aimerai être chargé de projet en exploration scientifique, c'est-à-dire réaliser des voyages scientifiques, permettant de mieux connaître la richesse et le fonctionnement de certains écosystèmes. Ensuite, je souhaiterai réaliser un travail de vulgarisation scientifique, afin de sensibiliser à la fragilité de ces lieux de vie, pour mettre en place des solutions visant à protéger et préserver l’environnement."

Ses loisirs extra-scolaires
En dehors de l’université, Théophile est également auto-entrepreneur photographe et vidéaste. Deux passions qui lui permettent d’exprimer sa fibre artistique, de devenir indépendant financièrement, et de développer des compétences pour son futur métier.

Son expérience associative
Au sein de l’UCLy, Théophile est engagé dans l’association “scientifiques solidaires” depuis 3 ans. L’année dernière, il enfilait la casquette de responsable du pôle humanitaire au sein du BDE des Sciences.
"C'est une expérience enrichissante qui m’a permis de réaliser une collecte de vêtements et de denrées alimentaires, avec d’autres BDE, et pour différentes associations lyonnaises, comme “Vestibus”, “Donner des ailes”, et également "Emmaüs".

Cette année, il découvre le monde de la radio avec la webradio étudiante "UniSphère”, en réalisant des chroniques portées sur le cinéma pour l’émission Planète pop-corn.

Théophile est désormais président de la Fédé KT’o pour un mandat d'un an. "Un engagement qui me tient à cœur et qui me permettra de m’investir au plus près des étudiants durant cette période difficile".

Interview de Théophile, un président engagé et bienveillant !

Quels sont les critères et qualités nécessaires pour présider une association telle que la Fédé K’to ?

Le premier point nécessaire est d’avoir au minimum une année d'ancienneté en associatif, afin de connaître le fonctionnement d’une association, de rencontrer les différents étudiants actifs, et l’administration. Le second, est la motivation, car c’est elle qui nous donne l’énergie, l’envie, et les idées innovantes pour avancer dans les projets. De plus, pour présider une telle association, il faut être organisé, optimiste, altruiste, et déterminé.

Quels sont les responsabilités de la Fédé K’to à l’UCLy et son rôle dans le paysage associatif lyonnais ?

A l'extérieur de l’université, la Fédé K'to a pour mission de représenter et de transmettre les valeurs et l’esprit de l’UCLy. Dans le paysage lyonnais, elle s’investit au travers de la Fédération des Étudiants Lyonnais pour échanger avec les autres associations membres pour partager leurs expériences, afin d’améliorer la vie associative lyonnaise et le service aux étudiants.

Que souhaites-tu apporter aux étudiants et aux associations de l’UCLy durant ton mandat ?

La mission principale est de continuer à faire exister la vie étudiante au sein de l’UCLy malgré les confinements successifs et les cours en distanciel. Cela commence par une mise en place de formations pour nos BDE et associations afin de leur transmettre les points clefs et de les aider à tenir leurs rôles.

De plus, un grand travail de communication sur la vie associative auprès des étudiant.e.s est à réaliser, pour qu’ils puissent connaître les différentes associations, et projets déjà présents au sein de l’université. Et surtout, réussir à maintenir et à réaliser nos événements annuels, comme le challenge, et le bal de l’UCLy prévu cette année en fonction de l’évolution des conditions sanitaires.

Qu’est-ce qui t'as motivé à assumer cette responsabilité ? Qu’attends-tu de cette expérience ? 

Je m'intéresse depuis un moment à la Fédé K’to, mais j'étais déjà impliqué dans beaucoup de projets. Et puis, j’ai décidé de franchir le pas, je cherchais un poste à responsabilité dans lequel j'apprendrai la gestion d’un bureau associatif et qui me permette de me sentir utile et de m’investir au maximum auprès des étudiants, surtout en cette période compliquée.

Quels sont tes projets (à moyen et long terme) et tes actualités du moment malgré la crise sanitaire qui ne facilite pas les interactions et les rencontres ?

La réalisation du challenge inter-écoles fait partie de nos priorités. L’année dernière, il a été annulé à cause du premier confinement. Aujourd’hui, nous travaillons pour réinventer cet événement, afin qu’il ait bien lieu et perdurer ainsi la tradition de ce challenge au sein de l’UCLy.

De plus, tous les deux ans la Fédé organise le traditionnel bal de l’UCLy. Il tombe cette année, en 2021. Nous sommes en discussion avec l’administration afin de savoir s'il pourra se tenir en octobre comme d'habitude et sous quelle forme.

Enfin, nous travaillons aussi à former les associations, et à réfléchir sur des idées d’aménagements permettant d’améliorer le confort des étudiants des campus Saint-Paul et Carnot.

Comment as-tu constitué l'équipe ? Peux-tu brièvement nous présenter les membres et leurs rôles au sein de l’association ?

Un premier bureau provisoire était déjà constitué, mais ils n’étaient pas assez nombreux pour reprendre la Fédé. C’est alors que l’on est venu me proposer de les rejoindre et de recruter d'autres membres. Dans notre bureau, vous pouvez retrouver Anne Charlotte AUNE, en qualité de vice-présidente, et Perrine CLERGEOT, au poste de secrétaire (toutes deux étudiantes en psychologie). Il y a également deux autres étudiants du pôle sciences, Clément DROULERS-MONTFALCON en qualité de trésorier, et Alex GIBERT pour le pôle partenariats et événementiel. Enfin, Etienne VINCENT-THIBAUD, étudiant à l'ESTRI, nous a aussi rejoint en tant que responsable communication et événementiel.

As-tu un message à faire passer à tous les étudiants de l’UCLy ?

Celui de garder espoir et de rester optimiste ! Entrer dans l’enseignement supérieur n’est pas chose facile, c’est le début d’une nouvelle page à écrire, qui constitue l’une des plus belles périodes de nos vies. On se découvre, on doit faire ses preuves pour réussir, et puis on fait de belles rencontres.

La vie associative joue un rôle très important dans la vie d’un étudiant, mais malheureusement nous nous en rendons compte seulement lorsque celle-ci est supprimée.
La période sanitaire actuelle est compliquée pour tous les étudiants surtout avec l’isolement dû aux confinements et aux suivis des cours en "visio".

C’est pourquoi, j'aimerai dire, soyons solidaire entre nous et restons optimiste ce n’est qu’une mauvaise période à traverser, bientôt nous pourrons écrire une nouvelle page plus joyeuse tous ensemble !

Découvrez
L’ actu de l’UCLy