Sémiotique et Bible n°178 - Juin 2020

BULLETIN D'ÉTUDES ET D'ÉCHANGES PUBLIÉ PAR LE CENTRE POUR L'ANALYSE DU DISCOURS RELIGIEUX

Sommaire de la revue n°178

Le testament spirituel de Jésus (Jn 13-17) - Jean Delorme - Jean-Yves Thériault

Il y a un point de vue johannique sur l’existence terrestre de Jésus qui ne correspond pas à la vision d’un historien. Comme dans tout récit, on y trouve bien entendu le regard rétrospectif de celui qui compose le récit. Quand on raconte une histoire, c’est qu’elle est déjà passée et qu’on la revoit rétrospectivement. Mais en Jn, nous est présenté le point de vue de Jésus lui-même : il interprète sa propre histoire. Cela se sent de façon plus vive quand il annonce son départ, comme dans le chapitre qui sera lu dans cet article. Du point de vue des disciples-auditeurs, Jésus parle du temps où il ne sera plus avec eux, mais du point de vue de celui qui écrit, ses propos disent à l’avance ce que doivent entendre tous ceux et celles qui liront cet évangile.

Une lecture sémiotique de Karl Rahner - Olivier Robin

Lire K. Rahner, notamment le Traité fondamental de la foi — car c’est de cet ouvrage essentiellement qu’il sera question dans l’approche proposée ici du théologien allemand — implique un travail en profondeur : celui d’approcher un texte qui a su épouser les mouvements du mystère se donnant au sujet humain. Il n’est pas étonnant que sa lecture soit infinie, aucun commentaire ne pourra jamais en faire le tour. Une lecture originale est proposée : lire ce texte théologique et anthropologique, réputé difficile, en sémiotique, en acceptant de se laisser enseigner par l’énonciation qui le structure. Il sera (re)découvert à quel point lire à partir de l’énonciation peut ouvrir de nouvelles voies de lecture et de réflexion théologique.

Abonnez-vous !

Télécharger le formulaire d'abonnement à Sémiotique et Bible

télécharger
Plaquette de formation continue

Télécharger le bon de commande au numéro

télécharger
Plaquette de formation continue