Sémiotique et Bible n°73 - Mars 1994

Bulletin d'études et d'échanges publié par le Centre pour l'Analyse du Discours Religieux

Sommaire de la revue n°73

La logique de la génération selon Yahvé-Dieu (1) – Michèle Rosset

Michèle ROSSET (CADIR-Lyon) a repris en une série de quatre articles le Mémoire qu’elle a soutenu au CADIR en décembre 1992 en vue de l’obtention du Diplôme d’Etudes Supérieures en Sémiotique Appliquée. Nous publions le premier article de cette série qui s’étendra sur l’ensemble des numéros de cette année. Dans cette première partie, l’auteur pose les termes que le récit articule et qui introduisent l’homme et la femme dans « la logique de la génération selon Yahvé- Dieu ».

Matthieu 13 – François Genuyt

François GENUYT propose une lecture du chapitre 13 consacré à l’enseignement de Jésus en paraboles. Quelques questions sont examinées. Pourquoi faut-il que l’auditoire de Jésus soit distingué en deux parties : la foule qui reçoit les paraboles et les disciples qui en plus bénéficient d’un enseignement d’un autre type ? Qu’ont-ils donc que la foule n’a pas et qu’indique la maxime : « à qui a on donnera… à qui n’a pas on enlèvera même ce qu’il a » ? L’accomplissement de l’oracle d’Isaïe signifie-t-il une condamnation ou une possibilité de guérison ? Les paraboles servent-elles à dévoiler des choses jusqu’alors cachées ou au contraire à proclamer que des choses sont cachées depuis toujours ? Comment, selon la parabole de l’ivraie, reconnaître la filiation véritable de la filiation usurpée. Enfin pourquoi Jésus est-il méconnu par ses propres compatriotes ?

Notes de lecture sur 2 Corinthiens 1-2 – Christophe Roiné

Christophe ROINE (CADIR-Aquitaine) a mis en forme son premier travail de lecture sur le texte qui réunira en août prochain, à Bordeaux, les Groupes Sémiotiques et Bible. De la Seconde épître aux Corinthiens, il n’a étudié que les deux premiers chapitres. Et son attention s’est portée sur ce qui d’ordinaire retient peu l’intérêt premier du lecteur. A distance des messages et de leurs contenus, il y a la disposition énonciative de la lettre, la salutation et la place qu’elle assigne aux destinateurs, aux destinataires et à une instance tierce ; il y a la relation entre l’apôtre et les saints d’Achaïe, relation d’affliction et de réconfort référés aux souffrances du Christ, il y a la lettre écrite et à lire au pied de la lettre, il y a le voyage, voyage détourné par l’absence du frère. Périples au cours desquels la quête du lecteur risque de se perdre pour devoir s’ouvrir à l’interprétation.

La narration par la narration – Jacques Maas

Jacques J.C. MAAS (Groupe SEMANET, Faculté de Théologie de Tilburg, Pays-Bas) nous communique un résumé de la Thèse de Doctorat qu’il a soutenue à la Faculté de Théologie de Tilburg en 1993 sur le thème suivant : « Etude sémiotique de l’approche contextuelle des textes bibliques pour l’enseignement religieux et la catéchèse » (écrit en néerlandais).

Abonnez-vous !

Télécharger le formulaire d'abonnement à Sémiotique et Bible

télécharger
Plaquette de formation continue

Télécharger le bon de commande au numéro

télécharger
Plaquette de formation continue