Sémiotique et Bible n°21 - Mars 1981 - Epuisé

Bulletin d'études et d'échanges publié par le Centre pour l'Analyse du Discours Religieux

Sommaire de la revue n°21

Expériences pratiques : domaine scolaire, intervention sur les textes d’enfants – J. Fontanille

Ce compte-rendu, rédigé par J. FONTANILLE, relate des expériences réalisées par une équipe INRP Français 1er degré, avec des conseillères pédagogiques d’Ecole Normale de Poitiers.

Fiches de travail

Nous présentons maintenant quelques exemples de travaux réalisés dans le cadre de groupes bibliques. Diverses façons de présenter une analyse en fonction des objectifs différents des groupes :

  • Eléments d’analyse donnés comme point de départ pour le travail des groupes.
  • Compte-rendu d’une séance de groupe biblique de paroisse dans la région lyonnaise.
  • Reprise d’éléments d’analyse organisés dans une perspective liturgique et catéchétique.

Evaluations et enjeux

Après l’exposé de diverses pratiques de l’analyse sémiotique des textes, nous proposons un essai d’évaluation qui émane d’une réflexion sur les manières de faire, ou d’une mise au net d’impressions nées du travail sémiotique sur les textes, soit comme animateur de groupe, comme enseignant ou comme participant. Cette évaluation n’est pas systématique, elle fait état des réactions que nous avons reçues et correspond à des expériences diverses. On pourra ainsi trouver des éléments de réflexion :

  • sur les enjeux méthodologiques de l’analyse sémiotique : l’attention portée au langage et
    aux structures du discours déplace certaines questions et modifie la pratique qu’on a des
    textes, dans l’enseignement, dans l’exégèse, dans la théologie.
  • sur la position nouvelle du texte biblique dans les groupes qui pratiquent l’analyse
    sémiotique.
  • sur le fonctionnement des groupes.
  • sur l’enjeu institutionnel de la pratique collective de l’analyse sémiotique.

Tout le monde disposant des mêmes outils, la connaissance du code modifie la réception du
message. Le fonctionnement de ce type de lecture crée un rapport différent entre l’animateur et les
membres du groupe : la distinction des rôles est différente à cause du rapport au savoir. Enfin le
rapport au texte est modifié, il y a phénomène de désacralisation de l’écriture qui met en jeu la
fonction des textes dans une institution.

Résultats et difficultés

Abonnez-vous !

Télécharger le formulaire d'abonnement à Sémiotique et Bible

télécharger
Plaquette de formation continue

Télécharger le bon de commande au numéro

télécharger
Plaquette de formation continue