Sémiotique et Bible n°130 - Juin 2008

Bulletin d'études et d'échanges publié par le Centre pour l'Analyse du Discours Religieux

Sommaire de la revue n°130

L’ouverture des sceaux. Apocalypse 5-8 – Jean-Claude Giroud

Jean-Claude GIROUD (CADIR Lyon) propose dans les pages qui suivent un parcours d’observation et de lecture des figures qui mettent en discours l’impérieuse nécessité de la présence de l’Agneau et le déploiement des opérations successives d’ouverture des sceaux. L’analyse propose uns structuration cohérente des sept ouvertures et des ensembles figuratifs qui leur correspondent. A partir de cette lecture, on peut considérer que cet épisode du septénaire des sceaux, placé au début de la grande vision de l’Apocalypse, constitue le paradigme nécessaire pour poursuivre la lecture d’un tel « livre » qui, lui, demeure à lire. Mais il donne les repères indispensables pour « voir » comment, dans l’incessant et fracassant mouvement de la vie et de la mort du monde, émerge un nouveau corps qu’il suffit de « revêtir ».

Apocalypse : révélation pour le temps du désir – Jean Delorme

Pour clore la série d’études sur l’Apocalypse parues dans les n°129 et 130 de Sémiotique et Bible, nous publions ici le texte d’une conférence donnée par Jean DELORME à Lyon (à l’Agora Tête d’Or) le 14 novembre 2002. La conférence avait été enregistrée et transcrite, et nous avons légèrement remanié le texte pour cette publication, tout en conservant le caractère oral du propos. Cette conférence voulait répondre à cette question : « Comment entre-t-on dans ce livre…et comment fait-on pour en sortir ? ».

On retrouvera ici la liberté de parole et la minutie extrême de la lecture de Jean Delorme, alerté par le moindre indice qui permet d’entendre (et de faire entendre) le travail de l’énonciation dans la mise en discours des figures du texte. La question de l’énonciation est en effet ce qui guide cette lecture, consacrée particulièrement au début et à la fin du livre de l’Apocalypse : « Qui parle ? à qui ? et de quoi ? ». Et dans l’Apocalypse, il est particulièrement intéressant de voir comment cette question traverse la multiplicité et la variété des figures que déplient les visions.

Un singulier combat. David et le défi du Philistin à Israël (1 SAM 17) – Jean-Loup Ducasse

Jean-Loup DUCASSE (CADIR-AQUITAINE) propose ici un parcours de lecture du combat de David et Goliath en 1 Sam 17. On suivra dans cet article les différentes étapes d’une lecture d’abord intéressée aux structures d’un schéma narratif, puis aux particularités de la construction figurative, conduisant à l’observation de quelques figures « résistantes », de statut « figural », à partir desquelles il est possible de mettre en perspective cette lecture sémiotique avec une plus longue tradition de lecture. On suivra en particulier la construction discursive de la figure du « corps » dans le récit et la tension dans laquelle s’inscrit la dynamique du discours en direction du « corps qui vient », dynamique suivie dans la lecture chrétienne de ce « singulier combat ».

Abonnez-vous !

Télécharger le formulaire d'abonnement à Sémiotique et Bible

télécharger
Plaquette de formation continue

Télécharger le bon de commande au numéro

télécharger
Télécharger le livret auditeurs libre en philosophie