Séminaire : L'enfance, ses blessures et les voies(x) pour le dire

Séminaire de la Chaire Éducation, Petite Enfance

Plusieurs mercredis de suite du 5 février au 1er avril 2020, ce séminaire nous conduira à l’écoute des douleurs d’enfant, des vécus de dépendance, de vulnérabilité et de détresse précoce n’ayant pu être transformés dans l’intersubjectivité et toujours en quête de forme et de sens.

Pour s'inscrire au séminaire, écrire à philo@univ-catholyon.fr

Sans doute n’est-il pas banal de tenir l’enfance et plus encore la petite enfance pour une thématique philosophique de première importance. Pourtant, l’insistance de Françoise Dolto à reconnaître le bébé en tant que personne et à manifester la fonction symbolique comme étant « à l’œuvre sans discontinuer dans le petit d’homme » (Solitude) dépasse le seul cadre clinique pour interroger nos représentations métaphysiques de la personne, de l’âme, de la relation, de la parole, du désir ou du sens…
Une réflexion sur la petite enfance, instruite par les apports de la psychologie et de la psychanalyse, peut ainsi constituer une magnifique pierre de touche afin de soutenir le travail de discernement parmi les propositions fondamentales des différentes anthropologies philosophiques.

Argument :

Le champ est cependant très vaste, convoquant nos imaginaires de l’enfance et du bébé, questionnant nos théories des apprentissages, de la connaissance, des développements affectifs et relationnels, sollicitant nos conceptions éducatives et mettant à l’épreuve nos convictions éthiques et politiques. C’est pourquoi nous cheminerons en opérant un double choix : celui de l’interdisciplinarité (et même de l’interprofessionnalité, en nous adjoignant l’intervention de différents professionnels de la petite enfance) et celui de privilégier le thème de la blessure (qui sera lui-même l’occasion d’une élaboration conceptuelle).
Ce séminaire viendra donc interroger l’impact des blessures de l’enfance au regard de l’interdisciplinarité (la philosophie, la littérature, les sciences de l’éducation, la psychologie clinique et la psychanalyse). Il témoignera de l’importance à accorder à la connaissance de la vie psychique du bébé, à ses expériences en tant que préalable à la compréhension de l’infantile, siège de la souffrance psychique à laquelle s’adressent la psychanalyse et toute pratique professionnelle et de soin qui s’y réfère. Les blessures de l’enfance questionnent le poids des expériences infantiles, la vivacité des traces qu’elles ont laissées dans la psyché et leurs rémanences. Elles nous conduisent à prêter attention à leurs impacts non pas en termes de souvenirs évocables, mais sous formes de traces sensorielles, émotionnelles, affectives, de « memories in feelings » Klein (1957).
L’enfance, ses blessures et ses voies(x) pour le dire, nous conduira à l’écoute des douleurs d’enfant, des vécus de dépendance, de vulnérabilité et de détresse précoce n’ayant pu être transformés dans l’intersubjectivité et toujours en quête de forme et de sens. Mais c’est toujours « de l’homme qu’il s’agit, dans sa présence humaine » (Saint-John Perse), de sa mémoire, de son intelligence et de ses profondeurs à entendre dès les commencements…

Bibliographie :

  • BENAMEUR, J. (2000), les Demeurées, Paris, Folio, Gallimard
  • DOLTO. F. (1994). Solitude, Paris, Folio-essais.
  • TAGORE, La jeune lune, Poésie-Gallimard

Dates :

Les jeudis de 17h30 à 20h15 les :

  • 17 septembre
  • 22 octobre
  • 19 novembre
  • 17 décembre
  • 28 janvier
  • 25 février
  • 25 mars
  • 29 avril
  • 20 mai 2021

Intervenants co-animateurs :

  • Brigitte BLANQUET, psychologue clinicienne d’orientation psychanalytique, professeur en psychopathologie clinique
  • Christine BOUVIER-MÜH, philosophe, psychanalyste
  • Yan PLANTIER, philosophe, psychanalyste

Public :

Étudiants de philosophie, du master MEEF, auditeurs libres et doctorants en psychologie clinique

Tarif :

160 euros

Chaire Éducation, Petite Enfance

Brigitte Blanquet
Permanence les lundis et vendredis

04 26 84 52 27
bblanquet@univ-catholyon.fr

Christine Bouvier-Müh
Permanence les mardis et jeudis

04 72 32 50 25
cbouviermuh@univ-catholyon.fr