Module de perfectionnement CCF : (EN) JEUX DE POUVOIR DANS LE COUPLE

Publié le 16 novembre 2016 Mis à jour le 3 octobre 2019

Pouvoir, maitrise, emprise… Autant de termes qui parcourent un vaste champ allant de « la capacité de » (faire, prendre, se mouvoir, décider), indices du sujet humain et liés à son identité-même, emprise de vie ou empowerment, jusqu’à la domination et la manipulation sur l’autre, emprise de mort (Ferrant, 2001, Pulsion et lien d’emprise, Dunod). Dans les liens de couple, comment se décline cette question du ou des pouvoirs ? Est-ce toujours celui, celle auquel on pense qui exerce véritablement le pouvoir ? Tel conjoint désignera rapidement son partenaire comme « pervers narcissique », interprétant les séductions et influences quotidiennes comme manœuvres perverses. Mais tel autre, déjà sous emprise, ne verra plus que c’est le partenaire qui pense et agit en lui ou elle. Dans ce groupe de travail articulant, théorie, clinique et échange des pratiques, nous tenterons de démêler les nœuds du pouvoir, en explorer les enjeux, sans oublier ceux du champ transférentiel

Date(s)

du 8 novembre 2019 au 17 avril 2020

 Les vendredis 8 novembre 2019, 13 décembre 2019, 10 janvier 2020, 13 mars 2020 et 17 avril 2020

Obligation d’assister à toutes les journées 

Durée : 5 séances de 2 heures (17h-19h)

 

Ajouter à mon agenda 08-11-2019 17-04-2020 40 Module de perfectionnement CCF : (EN) JEUX DE POUVOIR DANS LE COUPLE Pouvoir, maitrise, emprise… Autant de termes qui parcourent un vaste champ allant de « la capacité de » (faire, prendre, se mouvoir, décider), indices du sujet humain et liés à son identité-même, emprise de vie ou empowerment, jusqu’à la domination et la manipulation sur l’autre, emprise de mort (Ferrant, 2001, Pulsion et lien d’emprise, Dunod). Dans les liens de couple, comment se décline cette question du ou des pouvoirs ? Est-ce toujours celui, celle auquel on pense qui exerce véritablement le pouvoir ? Tel conjoint désignera rapidement son partenaire comme « pervers narcissique », interprétant les séductions et influences quotidiennes comme manœuvres perverses. Mais tel autre, déjà sous emprise, ne verra plus que c’est le partenaire qui pense et agit en lui ou elle. Dans ce groupe de travail articulant, théorie, clinique et échange des pratiques, nous tenterons de démêler les nœuds du pouvoir, en explorer les enjeux, sans oublier ceux du champ transférentiel Université Catholique de Lyon
Institut des Sciences de la Famille
10 Place des Archives
69002 LYON
Lieu(x)

Campus Saint-Paul

Université Catholique de Lyon
Institut des Sciences de la Famille
10 Place des Archives
69002 LYON