Pas qu’une oreille : pour une approche globale de l’écoute dans la relation d’accompagnement

Entendre ou écouter ? S’écouter ou écouter ? Ressentir ou écouter ? S’entendre ou ne pas s’entendre ? Être écouté ? Être entendu ? Être compris ?
L’écoute empathique ne va pas de soi mais débute en soi, l’atteindre est une démarche. Nombre de facteurs limitant se trouve sur la route …
Lorsque mes émotions me débordent, puis-je écouter ? Lorsque l’épuisement me gagne, que puis-je entendre ? Lorsque l’autre me raconte ce que je ne peux entendre, ce que je ne peux concevoir, puis-je l’écouter ? Lorsque l’autre face à moi souffre, quel message traite mon cerveau ? Est-il disposé à « l’art de l’écoute » ? En situation de stress, quelle écoute est possible ?
Il existe des indicateurs neurophysiologiques qui nous permettent de savoir si la situation d’écoute est possible ou si au contraire elle produit un état d’alerte qui l’altèrerait. Nous dessinerons les limites, nos limites à l’écoute.
Le corps ainsi sera écouté en détails, il bruite, il filtre, il refuse, il s’oppose et nous parle de notre possibilité ou non à écouter, de notre capacité d’adaptation et des mécanismes bio-neuro-physiologiques qui la sous-tendent.

Public

Toutes personnes en situation d’expositions répétées à la souffrance d’autrui dans une relation d’aide (infirmiers, assistantes sociales, psychologue ...).

Pré-requis

Aucun

Objectifs

  • Mettre en œuvre les pré-requis à une situation d’écoute ;
  • Comprendre les risques d’épuisement et d’usure compassionnelle face aux expositions multiples à des situations d’écoute difficiles agissant comme des agents stresseurs ;
  • Identifier les différentes tendances qui sous-tendent l’écoute et les réponses que nous produisons face à l’autre ;
  • Découvrir les facteurs limitants de cet impératif d’écoute ;
  • Activer les recours et les régulations à mettre en œuvre régulièrement afin de prévenir les risques pour soi et pour l’autre.

Programme

Écoute empathique, fenêtre de tolérance (Pat Ogden), stress, adaptation, techniques de régulation émotionnelle, ancrage corporel, cohérence cardiaque.

Organisation pédagogique et modalités d’évaluation

  • Alternance de temps théoriques et pratiques pour comprendre et éprouver les effets de l’écoute, de son absence et d’un certain nombre d’enjeux dans la relation d’accompagnement.
  • Mises en situation.
  • L’évaluation du dispositif de formation et d’acquisition de compétences par les stagiaires se fait en fin de session, par oral (en groupe) et par écrit (individuellement).

Equipe pédagogique

Priscilla BUTTIN, psychologue clinicienne exerçant en libéral et en institution, praticienne EMDR-France.