XXIV-2 "Effacement de l'humain. Persistance de l'énigme"

Revue des Facultés de Théologie et de Philosophie

Présentation du 2ème volume du 24ème tome de la revue Théophilyon

Dans le paysage médiatique présent, le visage de l’homme s'estompe. L’humain n'est plus évident. Il s'efface, soit vers le vivant indifférencié, “l’homme, animal comme un autre”, soit vers la matière dans les idéaux de conversion de l’homme et de la machine. Pourtant l’être humain, lui, est toujours là, pas si différent de ce qu'il a toujours été, hormis quelques prothèses en plus, internes et externes (implants, téléphones, ordinateurs). Mais la culture n'a plus les mots pour symboliser l’humain. En effet, on perdrait sa piste aujourd'hui par excès de définition, soit biologique soit technique, le réduisant ainsi à ce qu'il n'est pas. Il s'agit donc, non de le définir, mais de retrouver le sens de cette énigme que l’homme a toujours été pour lui-même.

Le dossier explore à cet effet quelques stratégies de “resymbolisation” de la question de l’homme au présent de la culture, entre voies nouvelles et réappropriations de sources anciennes.

  • Pascal Marin, Penser l'humain à l'âge des idéalités de l'homme-machine
  • Jean-Philippe Pierron, Se laisser affecter par l’autre. L’humain dans la philosophie du care
  • Christophe Boureux, Pour que la terre soit, il faut que l’homme advienne. Fondement d'une éco-anthropologie théologique
  • Bernard Meunier, L’être humain aux premiers siècles de l’église : une anthropologie sans dogme
  • Éric Mangin, Comme un adverbe auprès du Verbe, la difficulté pour dire l’homme selon maître Eckhart
  • Olivier Robin, Comme la Parole, signe de l’indicible. Une approche évangélique de la parole et son enjeu dans les pratiques relationnelles

Les Mélanges publient deux contributions. Dans la première, Ce que les chandeliers peuvent exprimer, Jean-François Chiron nous propose de relire Les Misérables sous l’angle de la thématique de la Rédemption. Dans Incarnation. Habiter la maison commune, Isabelle Chareire éclaire les enjeux écologiques à partir de la christologie et de la pneumatologie. Se référant à la pensée sociale chrétienne de l’école lyonnaise, celle de Joseph Vialatoux et de Jean Lacroix, Riccardo Rezzesi, dans les Chroniques régionales, examine la question suivante : Le travail. Aliénation ou joie ? Enfin, après les habituelles recensions, le numéro se conclut par les tables de l’année.

Découvrez la 4ème de couverture de la revue

Download
Pictyogramme trombone

Abonnez-vous !

Bon de commande pour les numéros de 1996 à 2015 :

THEOPHILYON
Université Catholique de Lyon - 23, Place Carnot - 69286 Lyon Cedex 02

0472325063
theophilyon@univ-catholyon.fr

Pour tout abonnement ou commande de numéros à partir de 2016 :

ARTÈGE
9, espace Méditerrannée - 6600 - Perpignan

0434881400
secretariat@artege.fr

Possibilité de commander et retirer ce numéro directement auprès du secrétariat de la Faculté de Théologie (auprès de Mme Tinel), les lundis, mardis et jeudis, de 8h à 12h30 et de 13h30 à 16h (merci de vous munir d'un chèque).