Sémiotique et Bible n°165 - Mars 2017

Bulletin d'études et d'échanges publié par le Centre pour l'Analyse du Discours Religieux

Sommaire de la revue n°165

Actualiser le discours sur la montagne (7,13-27) - Jean-Yves Thériault

Cet article conclut la traversée du Discours de la Montagne (Mt 6,19-7,11) proposée par les no 159, 160, 162 et 164 de la revue Sémiotique et Bible en analysant les v. 13-27. L’observation y relève trois axes directeurs.

  • La nécessité de « devenir auditeur véritable de celui qui parle » en suivant « la voie tracée par son enseignement sur la montagne, qui fait devenir fils ou fille du Père céleste et vivre une vie pleinement humaine. »
  • La qualité très particulière de l’écoute requise pour cela, qui requiert une oreille capable de « discerner ce qui est fondamentalement bon pour vivre vraiment en humain ». En arrière-plan s’indique le discernement qui sera porté lors du jugement : il évaluera chacun sur « ce qui est à l’origine de ‘la vie reçue et articulée par la parole’ » : s’il a vécu et agi en fonction d’une « qualité de fils, dépendant du vouloir du Père »
  • Et ceci, qui semble fondamental : l’important n’est pas seulement d’ « écouter ou non les paroles énoncées », mais de les mettre en pratique.

Par ce cheminement « L’auditeur du DM est ainsi amené à vérifier, à la lumière de l’enseignement qui vient d’être donné sur la montagne, non seulement la valeur des discours entendus mais surtout l’authenticité de son propre engagement envers celui qui est vu comme Seigneur dans la communauté des disciples. »

De la « géographie » ou le rapport au monde – Gn 6 à 11 (1) - Jean-Claude Giroud

L’article de Jean-Claude GIROUD (Cadir-Lyon) poursuit la lecture de la Genèse initiée par les précédents numéros en abordant le temps du Déluge. Un second article complètera prochainement cette première partie d’analyse. Elle poursuit l’exploration des figures du texte en distinguant un versant figuratif tourné vers la représentation et un versant figural orienté vers l’instance de l’énonciation. Dans cette seconde dimension revient avec insistance le paradigme originel de Gn 1, dont Dieu poursuit donc le déploiement créateur dans l’humain.

Maladie et guérison d’Ezékias - Is 38,9–22 (1) - Théodore Kalenda Yahanu Mwana

L’article de Théodore KALENDA YAHANU MWANA  (Enseignant au Grand Séminaire Philosophicum Saint François Xavier de Mbujimayi), souligne un parallèle étonnant entre le chapitre 38 et ceux qui le précédaient : aux chapitres 36-37, Ezékias était en butte à l’agression du roi d’Ashour. En ce chapitre 38, l’assaut est celui de la maladie. Le parallèle désigne « la similitude du positionnement d’Ezékias : attaqué par Sennachérib, il n’a pas répondu mais s’est tourné vers Yhwh. Malade, il a prié « vers Yhwh » et a fait couler de ses yeux beaucoup de larmes. » Une structure apparaît ici : celle du croyant qui, exposé à un risque majeur, s’en remet entièrement au Seigneur. « Non pas ma volonté mais la tienne, qu’elle advienne ! » (Lc 22,42).

Abonnez-vous !

Télécharger le formulaire d'abonnement à Sémiotique et Bible

Download
Télécharger le livret auditeurs libre en philosophie

Télécharger le bon de commande au numéro

Download
Télécharger le livret auditeurs libre en philosophie