Sémiotique et Bible n°105 - Mars 2002

Bulletin d'études et d'échanges publié par le Centre pour l'Analyse du Discours Religieux

Sommaire de la revue n°105

Joseph et ses frères : offense, pardon, réconciliation – Paul Beauchamp

Sémiotique & Bible publie ici le texte d’une conférence donnée par Paul BEAUCHAMP s.j., Professeur d’exégèse biblique au Centre Sèvres, dans le cadre de la session « Vengeance et Pardon » organisée au Centre Sèvres de Paris par Denis Vasse, Michel Farin et Monique Schneider du 19 au 22 février 2001. Cette conférence est sans doute l’une des dernières interventions faites par Paul Beauchamp. La rédaction de Sémiotique & Bible remercie les responsables du Centre Sèvres qui en ont autorisé la publication, lui permettant ainsi de rendre hommage à un exégète et lecteur de la Bible dont l’itinéraire de recherche a souvent croisé et inspiré le travail du CADIR. L’histoire de Joseph est ici lue comme un parcours, un processus complet qui va de l’offense au pardon.

Lire le geste théologique des écritures – Anne Fortin

La théorie du texte qui soutient la sémiotique ne va pas dans le sens d’un usage « documentaire », qui retiendrait du texte biblique des informations historiques ou doctrinales. Il s’agit du discours, c’est-à-dire de la construction du sens à partir de ses manifestations textuelles. Il s’agit des opérations de lecture qui tout à la fois instaurent le texte comme une totalité signifiante et convoquent un lecteur au foyer ouvert par l’organisation figurative du texte. Ces quelques principes sémiotiques peuvent intéresser le théologien dans sa propre démarche, le questionner dans sa pratique de lecture des Ecritures. Dans l’article qui suit, Anne FORTIN (Faculté de théologie et de sciences religieuses – Université Laval – Québec) explore ces voies nouvelles, les situe dans l’histoire récente ou plus ancienne de la christologie, et, comme théologienne, s’interroge sur sa pratique de la lecture.

Lecture de I Timothée 4 : où la piété se découvre une pratique salutaire – Olivier Petit

Dans sa lecture des chapitres précédents Olivier PETIT a déjà mis en évidence que l’Epître à Timothée appréhende la piété comme une pratique. Le chapitre 4 présente cette pratique comme expérience du salut. Il importe plus ici d’instituer un acteur capable de pratiquer la piété que de faire la théorie de cette pratique, même si celle-ci s’avère rationnelle et rigoureuse.

Luc 14, 7-14 – Alain Dagron

Dans le cadre de l’émission « Vigilance », diffusée sur RCF Bordeaux, Alain DAGRON (CADIRAquitaine) propose régulièrement une lecture des textes bibliques de la liturgie. Sémiotique & Bible publiera dans les prochains numéros quelques unes de ces lectures : elles mettent en oeuvre les procédures de la sémiotique discursive, la description des dispositifs figuratifs des textes, et elles proposent l’orientation d’une interprétation. Le texte qui suit, reproduisant le dialogue dans lequel se déroulent les émissions, développe la lecture du chapitre 14 de l’Evangile de Luc.

Abonnez-vous !

Télécharger le formulaire d'abonnement à Sémiotique et Bible

Download
Télécharger le livret auditeurs libre en philosophie

Télécharger le bon de commande au numéro

Download
Télécharger le livret auditeurs libre en philosophie