... Le prolongement du procès fictif

Intervention de M. MONOT-FOULETIER devant l'Association professionnelle des assureurs et réassureurs

Publié le 5 décembre 2017 Mis à jour le 12 novembre 2018
Dans le prolongement du procès fictif qui s’est tenu le 28 juin dernier à la CAA de Lyon, relatif aux problèmes de responsabilité soulevés par la circulation future de véhicules autonomes, Marjolaine Monot-Fouletier, Maître de conférences à l’Ucly, a été sollicitée par l’ACA (Association professionnelle des assureurs et réassureurs établis au Luxembourg) afin d’intervenir dans le cadre d’un débat à trois voix entre un professionnel du secteur automobile, une juriste et un ingénieur représentant le gouvernement luxembourgeois. Ce débat s’est tenu à Luxembourg le 23 novembre dernier lors d’une journée réunissant près de 400 représentants de différents groupes internationaux d’assurance.

Il en ressort que ces problématiques préoccupent particulièrement les professionnels opérationnels, qui sont désireux de dialoguer avec les juristes pour comprendre les enjeux des nouvelles technologies qu’ils développent ou doivent intégrer aux politiques publiques de demain.