• Religions,
  • Recherche,

[CONFÉRENCE] Le savant et le politique : face à l’autorité, l’audace conservatrice d’al-Ghazali, penseur majeur de l’islam.

Publié le 10 septembre 2019 Mis à jour le 17 octobre 2019

Ouverture du cycle des conférences du laboratoire "Autorité et régulation en islam"

Date(s)

le 19 décembre 2019

à 18h30
Ajouter à mon agenda 19-12-2019 19-12-2019 40 [CONFÉRENCE] Le savant et le politique : face à l’autorité, l’audace conservatrice d’al-Ghazali, penseur majeur de l’islam. Ouverture du cycle des conférences du laboratoire "Autorité et régulation en islam"
Lieu(x)

Campus Carnot

Conférence dans le cadre des activités du laboratoire de recherche "Autorité et régulation en islam", du Centre d'Études des Cultures et des Religions (CECR), Faculté de théologie.

Al-?az?l? (m. 1111) n’est pas un intellectuel parmi d’autres au sein de l’histoire de la pensée islamique. Tour à tour juriste, philosophe, mystique, maître spirituel, il a été comparé à Augustin, Saint-Thomas d’Aquin et même Descartes. Si les orientalistes ont longtemps vu chez lui une pensée conservatrice, au service du pouvoir, censurant toute approche qui s’écarterait de sa doxa, nos travaux récents ouvrent à une autre perspective. Car le penseur met en garde contre le pouvoir et toute instrumentalisation des savants par les instances étatiques. Avec énergie, il prône une totale indépendance à leur égard et ne cesse d’inviter à se tenir à l’écart des hommes du pouvoir. Pensée conservatrice donc, mais aussi audace d’indépendance face au politique, ne pourrait-on pas alors parler d’audace conservatrice, lui qui, fidèle à la tradition, ouvre à une lecture renouvelée du rapport à l’autorité politique ? C’est dans cette optique que nous montrerons qu’il y a chez al-?az?l? une originalité féconde qui qui apporte des éléments de réponses à maintes questions qui se posent à l’islam contemporain.

Intervenant :
Emmanuel Pisani, islamologue, directeur de l'Institut de Sciences et Théologie des Religions (ISTR) du Theologicum, ICP.