Whitehead ou le jeu divin des possibles

Revue THÉOPHILYON

Résumé Le  propos de cet article est de rappeler les grands principes de la cosmologie whiteheadienne, en les ramenant à  trois principaux : (1) La fondation de l'activité subjective sur des "objets éternels", dont la relationalité rend possibles les « occasions actuelles » ; (2) La création de subjectivité à partir  de l'incarnation de ces objets dans l'effectivité d'une expérience singulière ; (3) L'inscription de cette création dans une métaphysique « harmonique », finalement assez proche de celle de Leibniz. On en tire alors quelques conséquences sur le "jeu divin des possibles" dans la cosmologie de l'auteur de Process and Reality.

Summary Whitehead or the divine play on novel possibilities The purpose of this article is to outline the major principles of Whiteheadian cosmology, which can be reduced to three main ones: (1) founding subjective activity on "eternal objects", the relationality of which makes "actual occasions" possible; (2) the creation of subjectivity on the basis of these objects being embedded in the effectiveness of a particular experience; (3) setting the creation within a "harmonic" type of metaphysics which is actually quite close to that of Leibniz. A few consequences are then drawn from it about the "divine play on novel possibilities" in the cosmology of the author of Process and Reality.

  • Dates
    Paru le 30 juin 2001
  • Auteur(s)
    Jean-Marie Breuvart
  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    Tome VI-2 - Jeu cosmique, «Je» divin