Géostratégie des relations internationales

Responsables

Roger Koudé, 
Maître de conférences
Enseignant chercheur en Droit international 
et en Philosophie du Droit

UEUPs dont fait partie ce cours

Contenu

Ce cycle de conférences vise à étudier les enjeux de pouvoir sur des territoires suivant une approche à la fois géopolitique et géostratégique certes, mais sur une base d’analyse fondamentalement transdisciplinaire. Il s’agit aussi de comprendre, in fine, la nature et le fonctionnement des relations entre les acteurs internationaux, tout en analysant les différents facteurs de puissance (Hard power & Soft power). Une telle approche requiert l’intégration des facteurs géographique, économique, politique, socioculturel, voire religieux, etc., et – indéniablement - le facteur stratégique, c’est-à-dire le positionnement des acteurs internationaux par rapport aux autres. Il importe aussi de prendre désormais en considération le rôle de plus en plus important des acteurs non étatiques dans la géopolitique et la géostratégie internationales aujourd’hui.

 

Les questions ci-après seront abordées, à savoir :

 

  1. Le terrorisme, l’antiterrorisme et les droits de l’homme
  2. Les répercussions sahéliennes de la crise algérienne des années 1990
  3. L’impact sahélien de l’effondrement du régime de Mouammar Kadhafi
  4. L’intervention française au Mali en 2013
  5. L’intervention du Tchad au Mali et les enjeux y relatifs
  6. La Mission multidimensionnelle des nations Unies au Mali (Minusma)