Philosophie

Éthique de l’événement

Responsables

Louis ROY
Maître assistant
Philosophe

UEUPs dont fait partie ce cours

Contenu

L’actualité regorge d’événements dont la dimension éthique reste très souvent implicite. Avec des notions élémentaires d’histoire et de philosophie, cette série d’interventions se propose de questionner quelques-unes de ces thématiques. On espère ainsi contribuer à la formulation de débats citoyens et à la verbalisation d’opinions éclairées.

1. La réalité et le langage de la science. « Parler science », c’est traduire le savoir spontané et l’épreuve quotidienne de la réalité en équations quantifiées et en relations causales. La représentation intuitive et symbolique des choses est délaissée pour une autre forme de symbolisation. Le chimiste et moi parle-t-on du même monde ?

2. Le concret et la culture des objets. L’innovation est au cœur de notre univers technicisé. Pour en comprendre les ressorts, il nous faut une ontologie de l’objet technique et une théorie de l’innovation. Qu’allons-nous encore inventer ?

3. Les robots. Nous connaissons mal les robots avec lesquelles nous coexistons pourtant. Perspectives émotives sur la mécanique.

4. La condition féminine. La condition des femmes est une constante de la misère humaine. Malgré quelques avancées perceptibles çà et là, il reste d’importants progrès à accomplir. Améliorer le sort des femmes, c’est améliorer celui de toute l’humanité.

5. Procréation et parentalité. « Faire des enfants » ? Et pourquoi ne pas les faire-faire ? Regards sur la technique, la procréation et la parentalié.

6. L’alimentation. Il y a les OGM, les pesticides, les conservateurs, les congélateurs… Puis les omnivores, les crudivores, les végétaliens et autres végans… Il y a des identités, des habitudes, des traditions… Il y a les allergiques, les anorexiques, les hypolipidique, les gluten-free. Le commensalisme serait-il devenu un régime particulier ?