DU GESTE AU SYMBOLE

Responsables

MARIE-ETIENNE BELY
Maître assistante
Maîtrise de philosophie

UEUPs dont fait partie ce cours

Contenu

L’homme un être de passion et de raison

Capable de créer et de transmettre des traditions, l’homme est un être de culture, c’est-à-dire de mémoire, d’imagination, d’invention. Il peut convertir ses gestes en informations précises. Il parvient ainsi à maîtriser en grande partie ses émotions et ses angoisses et, grâce au langage, il devient apte à transformer ses passions en énergie créatrice. La parole, comprise comme geste d’un corps en interaction avec d’autres corps, se présente comme expression privilégiée de la pensée et de la socialité. Parler, dialoguer avec autrui permet la rencontre des différences et ouvre chaque être humain à une capacité d’universalité grâce à la raison qui peut transformer la dimension affective en concepts et en symboles : ainsi se déploient la recherche scientifique, la création artistique et l’expérience mystique.

  1. L’homme dans l’univers : un vivant gestuel inventeur de traditions et de savoirs, La méthode de Marcel Jousse.
  2. Les lois universelles de l’expression humaine fondées sur l’oralité.
  3. La parole comme nourriture vivante : la pédagogie de la transmission.
  4. La magie et le mythe comme genèse de l’attitude symbolique.
  5. La création des concepts et des symboles : la pensée humaine comme dialogue.
  6. De l’expression artistique à l’expérience mystique.

 


Bibliographie

BARON Gabrielle, Mémoire vivante : vie et œuvre de Marcel Jousse, Le Centurion, 1981
GUSDORF Georges, La parole, PUF, Initiation philosophique, N° 3, 1952