Balades lyonnaises BT : après-midi

Responsables

BRUNO THEVENON - Historien,
Journaliste et Documentaliste spécialisé                                                                   

UEUPs dont fait partie ce cours

Contenu

L'âme d'une ville est toujours faite de ce qu'on est en mesure de présenter d'elle au présent, mais également de ce qu'on évoque de son passé, de ses traditions, lieux ou bâtiments disparus.
Alors Lyon, ville militaire et de garnison, de la toute puissante industrie de la soie, de religions et de mystères ? Certes. Abordons la ainsi en balades thématiquement organisées et perçons in situ cette âme constituée de ce que nous connaissons et de ce que nous avons parfois oublié.

1-Les traboules de la Croix-Rousse et du Vieux Lyon :
Vendredi 2 mars de 15h à 17h
Elles font partie du patrimoine lyonnais. Véritable réseau, ces passages publics typiques de Lyon entre des cours, des rues ou des places se comptent par centaines dans les entrailles de la ville historique dite du « Vieux Lyon » ou des pentes de la Croix-Rousse. Elles qui ont été le théâtre de l'Histoire, principalement au temps des Canuts ou de la Résistance, ne se dévoilent désormais qu'avec parcimonie.
On en parle beaucoup, mais où en reste-t-il encore de praticables et en quoi sont-elles à la fois commune et si différentes ?
Suivez le guide.

Point de rencontre et de départ :
sur l'esplanade près du Gros caillou.
 

2. La Croix-Rousse, la colline qui priait. 
Vendredi 23 mars de 15h à 17h
Définitivement considérée au 19e siècle comme la « colline qui travaille » en opposition à Fourvière « la colline qui prie », la Croix-Rousse des pentes a pourtant d'abord été la colline des couvents et des religieux ; Carmélites, Augustins, Colinettes, Bernardines, Chartreux, Capucins, Feuillants comme tant d'autres n'y ont-ils pas élu domicile à un moment ou un autre de l'histoire lyonnaise. Où étaient-ils ? Quelques traces subsistent encore. Partons à leur découverte.

Point de rencontre et de départ :
devant l'entrée église Saint-Bruno, rue Pierre-Dupont, Lyon 1er

 



3. De la frontière du nord à l'actuel boulevard de la Croix-Rousse :
Vendredi 27 avril de 15h à 17h
Retour sur les traces des anciennes fortifications et de ce qui les a remplacées.
Inauguré par Napoléon III en 1865, l'actuel boulevard de la Croix-Rousse s'est initialement appelé boulevard de l'Empereur jusqu'en 1871et le retour de la République. Il occupe l'emplacement des remparts qui, du Rhône à la Saône, du fort Saint-Laurent au fort Saint-Jean, formaient pendant longtemps la frontière si convoitée du nord de Lyon. Depuis, sont nées les places Tabareau, des Tapis et de la Croix-Rousse, ont été construits la mairie du 4e, un cinéma entre temps détruit, de nombreux hôtels haussmanniens, des écoles normales aujourd'hui remplacées, un terrain d'entrainement militaire devenu jeux de boules ou terrain de sport

Point de rencontre et de départ :
Place Bellevue, devant l'entrée du fort Saint-Laurent, Lyon 1er.
.

4. Sur les traces de l'architecte Jacques-Germain Soufflot :
Vendredi 18 mai de 15h à 17h
Témoin de l'architecture lyonnaise du 18e siècle : du quartier Saint-Clair au grand Hôtel Dieu en passant par le temple du change et de nombreux hôtels particuliers de la Presqu'île.

Point de rencontre et de départ :
Place Louis-Chazette, entre l'entrée du « tube nord » du tunnel de la Croix-Rousse et la montée Bonnafou, Lyon 1er.