Une théorie du signe chez Pascal

Revue Sémiotique et Bible

Résumé :

Claude REICHLER, professeur à l'Université de Lausanne, analyse dans cette étude les Provinciales de Pascal, en considérant ces dix-huit lettres comme un ensemble structuré. Il montre que le nœud problématique de l'œuvre, qui organise le réseau des relations textuelles, réside dans l'affrontement de deux conceptions du signe inconciliables, mais aussi inséparables, jouant sur les oppositions entre réalité et signification, présence et figure.

  • Dates
    Paru le 10 mars 1982
  • Auteur(s)

    C. Reischler

  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    n°25