Si saint Thomas m'était conté à la manière de Stanislas Breton

Créé le 30 novembre 2010

Revue THÉOPHILYON

Résumé Saint Thomas d'Aquin constitue dans l'œuvre de Breton un intertexte important. Son style littéraire et même poétique est marqué par la rigueur de l'argumentation scolastique dans laquelle il a été formé. Mais pour les textes de saint Thomas comme pour tous ceux à partir desquels il pense et qu'il ne manque pas de repenser, Stanislas Breton garde la liberté du commentaire cordial. Comme dans une veillée où l'on ferait mémoire du saint, j'ai imaginé de raconter saint Thomas à la manière de Stanislas Breton autour de questions capitales : celles de la sagesse, de la causa sui, de l'amitié et de la mystique. Dans la liberté de pensée que j'ai apprise auprès de Stanislas Breton, j'ai moi-même élaboré mon commentaire cordial, en particulier à propos de l'amitié.     Summary If Saint Thomas was related to me in Stanislas Breton's way In Breton's work Saint Thomas constitutes a considerable intertext. The rigor of scholastic argumentation, in which he was trained, marks his literary, even poetical style. But for Saint Thomas' texts, as for all those from which he draws his thoughts and which he does not fail to think anew, Stanislas Breton keeps the freedom of a cordial comment. As for an evening, sitting up around a fire, where the saint's memory would be called upon, I imagined relating Saint Thomas in Stanislas Breton's way, around capital questions: Those of wisdom, causa sui, friendship, and mystics. In the freedom of thought I learned from Stanislas Breton, I conceived my cordial comment, in particular about friendship. .....

  • Dates
    Paru le 30 novembre 2010
  • Auteur(s)
    Marie-Odile Métral
  • Références
    Tome XV-2 Stanislas Breton