Sens, excès de sens, négation du sens ? Une lecture des paraboles en MC 4

Revue Sémiotique et Bible

Dans cet article, Louis PANIER (CADIR Lyon - Univ. Lyon 2) revient sur la question des récits-paraboles dans le cadre d'une interrogation sur les rapports entre énoncé et énonciation, et sur les procédés discursifs de limitation, ou de négation du sens. Alors que la parabole semble s'ouvrir à une expansion du sens, et à une possibilité quasi excessive d'interprétations et de développement, la forme du chapitre 4 de l'évangile de Marc analysée ici montre que l'enchaînement des paraboles leur « mise en discours » produit au contraire un suspens, une négation du sens au profit de l'émergence de l'énonciation et de ses effets. Alors que la parabole semble relever du phénomène de la métamorphose, il sera question ici d'anamorphose : une émergence de l'énonciation qui suppose une abolition (éclipse) du sens et un déplacement de l'énonciataire.

  • Dates
    Paru le 10 décembre 2011
  • Auteur(s)

    Louis Panier

  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    n°144