Réflexions d’un juif sur Jésus

Revue THÉOPHILYON

Résumé Prononcer le nom même de Jésus fut longtemps tabou chez les Juifs. C'est que lorsqu'un Juif évoque ce nom, c'est l'histoire de ceux qui devaient en témoigner qui surgit à son esprit et qui ont persécuté ses pères. L'histoire de l'Église corps mystique (mais à ses yeux historique) du Christ recouvre la face de Jésus. Une fois dépassé l'obstacle affectif de la mémoire historique, traumatique, le Juif avant de rencontrer l'homme rencontre le dogme Jésus et notamment celui de l'Homme-Dieu, là où le judaïsme ne connaît que des hommes de Dieu. Histoire de l'Église et dogmes éloignent le Juif de Jésus. Seul son message avant sa mort peut interpeller le Juif qui souvent y reconnaîtra des accents ou des textes de la tradition biblique ou talmudique. L'Église qui pendant des siècles a rendu souvent insupportable aux Juifs le nom de Jésus, devrait pour le rendre audible, accepter de faire retour (étymologiquement Techouvah-repentance) aux sources juives de son message en les valorisant sans plus les occulter voire dénigrer. Elle a commencé à le faire. Des chercheurs juifs peuvent l'y aider qui depuis quelques décennies ont réintégré Jésus au sein de son peuple.

Summary A Jew's reflection on Jesus For a long time, it was taboo for Jews to even pronounce the name of Jesus. When a Jew does this, the history of those who persecuted hid predecessors and who should therefore bear witness comes to mind. The history of the mystical body of the Church (that of Christ being historical in Jewish eyes) masks the face of Jesus. Once this affective barrier is overcome, before meeting the man, the dogma of Jesus is encountered, especially that of the Man-God, where Judaism only knows men of God. Church history and dogma keep Jesus the Jew at a distance. Only his message before his death can appeal to the Jew, who will often recognise accents or texts from the Biblical or Talmudic traditions. For centuries the Church had often rendered the name of Jesus unbearable to Jews. So that this name might be heard within Judaism a return needs to be operated (etymologically Techouvah - repentance) to the Jewish sources of the Church's message, without overshadowing or running them down, whilst developing their true value. This process has begun: Jewish researchers who have for some time reinstated Jesus within his people can help to do this.

  • Dates
    Paru le 15 décembre 2000
  • Auteur(s)
    Jean-Marc Chouraqui
  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    Tome VI-1 Entre Juifs et Chrétiens, Jésus