Récit et figure dans la parabole des mines (Luc 19). Un modèle pour une sémiotique du discours

Revue Sémiotique et Bible

Résumé : Louis PANIER (cadir-Lyon) lit ici la parabole des mines, en Luc 19, comme un « méta-discours » : « La parabole est un discours en figures, non pas seulement expression figurée d'un contenu thématique complexe, mais dispositif figuratif spécifique engageant une théorie sémiotique du discours et une approche spécifique de l'énonciation... La parabole engage une théorie de la parole, une théorie et une pratique de la lecture, elle débouche sur la constitution d'un sujet-lecteur (du lecteur comme "sujet") ». La règle de lecture des paraboles pourrait bien être ce « théorème énonciatif » maintes fois répété dans l'évangile : "À celui qui a, on donnera, à celui qui n'a pas, on enlèvera même ce qu'il a". Le commentaire de cette règle fonde, dans les pages qui suivent, une théorie de la figure mise en discours.
  • Dates
    Paru le 10 mars 2005
  • Auteur(s)

    Louis Panier

  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    n°117