Quand le salut advient pour une maison. Lecture de Luc 19,1-10

Revue Sémiotique et Bible

Anne-Marie CHAPLEAU (Institut de formation théologique et pastorale du diocèse de Chicoutimi (IFTP) au Québec) propose ici la première partie d'une lecture du récit de Zachée en Luc 19, 1-10. Elle y met en œuvre les éléments théoriques et méthodologiques de la sémiotique énonciative proposée dans la thèse d'Anne Pénicaud et dont une partie de l'Introduction figure dans ce numéro. L'analyse débute par un découpage rigoureux du texte sur des critères énonciatifs ; elle se poursuit par une analyse figurative, destinée à être reprise dans une analyse narrative et dans une analyse énonciative, qui feront l'objet de la seconde partie de cet article.

 On pourra suivre ici avec précision les procédures de découpage « en relief » du texte, fondé sur le repérage des figures de l'énonciation et sur un modèle de la parole articulant le « dire » et l' « entendre ». Cette première approche du texte permet d'entrer dans l'analyse du tissu figuratif qui montre comment les acteurs du récit sont situés dans la parole, et comment leur énonciation s'articule à la voix du texte. Ce regard sur l'énonciation du texte laisse deviner que des enjeux de sens importants se jouent dans la manière dont les acteurs du texte sont situés dans le dire et dans l'entendre.

  • Dates
    Paru le 10 septembre 2011
  • Auteur(s)

    Anne-Marie Chapleau

  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    n°143