Le Trésor des Fables d'Auvergne-Rhône-Alpes en occitan

Créé le 21 mars 2018

Volume I et volume II

La fable est un genre très ancien qui a été abondamment illustré depuis l’Antiquité jusqu’à nous. Jean de La Fontaine, qui a largement puisé dans les écrits de ses devanciers, l’a consacré avec son monumental recueil composé de douze livres et des générations de Français connaissent encore les fables apprises dans leur jeunesse.

Depuis le XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui, de nombreux auteurs de notre région ont écrit des fables, mais dans leur langue maternelle, l’occitan ou le francoprovençal. Grâce aux concours de nombreuses personnes, plus de 400 versions ont été rassemblées en Auvergne-Rhône-Alpes. Si quelques-unes sont de simples traductions des fables de La Fontaine, la plupart présentent une grande originalité par rapport au modèle, car les héros vivent dans nos contrées et ont les traits des contemporains de l’auteur. Beaucoup, d’ailleurs, sont inspirées d’autres fabulistes ou sont originales. Ces écrits présentent donc de l’intérêt sur le plan linguistique, mais aussi sur le plan littéraire et ethnologique.

Pleines de saveur et écrites dans un style alerte, ces fables méritent d’être connues. En les découvrant dans leur version en langue régionale ou dans leur traduction en français qui est proposée à côté, l’auditeur, comme le lecteur, sera émerveillé. Les exemples proposés au cours de la conférence montreront que beaucoup de nos fabulistes rivalisent vraiment avec le Maître.

Collecte des matériaux (présentation par département) :
03 : Jean-Michel Effantin ; 07 (Ardèche) : Yves Gourgaud ; 15 (Cantal) : Noël Lafon, Jean-Baptiste Martin ; 26 (Drôme) : Jean-Claude Rixte ; 38 (Isère) : Jean-Claude Rixte ; 43 (Haute-Loire) :  Claudine Fréchet, Yves Gourgaud, Jean-Baptiste Martin, Jean-Yves Rideau, Jean Roux ; 63 (Puy-de-Dôme) : Jean-Baptiste Martin, jean Roux.

Traduction des fables ne comportant pas de traduction de leurs auteurs :
03 : Jean-Michel Effantin ; 07 : Jean-Baptiste Martin ; 15 : jean-Baptiste Martin ; 26 : Claudine Fréchet, Jean-Claude Rixte ; 43 : Claudine Fréchet, Jean-Baptiste Martin, Jean-Yves Rideau ; 63 : Jean-Baptiste Martin, Jean Roux.
Le nom du traducteur est indiqué entre parathèses à la fin de chaque traduction (celle-ci est de l'auteur de la fable lorsque aucun nom n'est indiqué).

Transcription en graphie classique de certains textes occitans :
15 : Noël Lafon, jean Roux ; 26 : Claudine Fréchet, Institut d'Estudis Occitans de la Drôme ; 43 : Jean-Yves Rideau, Jean Roux ; 63 : Jean Roux.

La saisie des textes des auteurs et des traductions a été faite à l'Institut Pierre Gardette, en particulier par Evelyne Martin.
Ce travail a aussi bénéficié de l'aide de personnes ou organismes suivants que nous tenons à remercier :

03 : Patrick Delmont ; 15 : Archives départementales du Cantal, Patrick Bec, Félix Daval, Joëlle Ginestet, Noël Lafon, Catherine Lhiéthoud, Marie-Jeanne Verny, 26 : Isabelle Méjean, jean-Louis Ramel, Danielle Tosello-Courbon ; 34 CIRDOC (Béziers) ; 63 : Bibliothèque du patrimoine Clermont Auvergne Métropole, Christian Bonnet.
  • Auteur(s)
    Direction et coordination : Jean-Baptiste Martin
    Gestion des données : Claudine Fréchet
    Rédaction de la présentation des fables : Claudine Franchon, Jean-Pierre Gerfaud, Noël Poncet
  • Éditeur
    Jean-Baptiste Martin - Livres EMCC