Controverses sur la création : science, philosophie, théologie

Créé le 6 janvier 2017

Les 9-11 avril 2015 s’est tenu à l’Université Catholique de Lyon un colloque, achèvement de trois années de recherches (2012-2015) de la Chaire Science et Religion sur le thème « réel voilé et cosmos théophanique ».
L’idée de création semble appartenir avant tout au registre théologique et biblique. Pourtant une longue tradition tient à maintenir sa dimension purement philosophique. Pour Henri Bergson l’évolution créatrice est mue par la création continuelle d’imprévisible nouveauté. Pour Kant, l’argument physico-théologique « mérite toujours d’être nommé avec respect ». Thomas d’Aquin affirme « que la création existe, nous ne le tenons pas seulement de la foi, mais aussi par la démonstration de la raison. » Cette tradition ne fait que suivre le texte biblique de la Sagesse (13.5) : « La grandeur et la beauté des créatures conduisent par analogie à contempler leur Créateur. » La question alors se pose de savoir quelle serait cette pensée philosophique de la création.
Mais comme le regard sur la nature aujourd’hui ne peut pas faire l’économie de la science, une philosophie de la nature qui envisagerait d’être théophanique ne peut pas ignorer certaines interrogations scientifiques. Et comme aussi l’idée de création demeure toujours une notion théologique, envisager la création implique une ouverture à une diversité de perspectives : scientifiques, philosophiques, théologiques.
Dans ce volume se trouvent les différentes communications de ce colloque qui distingue quatre séances : « Des sciences à la philosophie », « De la philosophie à la théologie », « Manifestation et voilement », « Perspectives théologiques ».