Témoignage Bertrand Kaczmarek - ancien étudiant du master MEEF philosophie

Publié le 12 février 2016 Mis à jour le 28 avril 2016

Fonctionnaire du ministère de la Justice et désireux d’enseigner la philosophie, le MEEF de l’UCLy m’a permis de réussir rapidement le CAFEP et de me préparer efficacement à l’exercice du métier.

L'apport du master MEEF quant à la préparation du concours :

L’obligation de réaliser régulièrement des colles écrites et orales ainsi que le retour personnalisé des corrections permettent de s’approprier le « format » et les attentes de l’épreuve. Il s’agit avant tout de l’acquisition d’une méthode et d’un rythme de travail afin d’entrer au plus vite dans une dynamique et un état d’esprit propices à la réussite du concours. L’apport de connaissances se fait dans la même perspective : non plus des cours complets sur tel auteur ou telle notion, mais par l’intervention de différents professeurs venant livrer de manière synthétique leur compréhension de telle problématique, facilitant ainsi la constitution de problématiques lors des dissertations.
En savoir plus sur le master MEEF 2nd degré Philosophie


L'apport du master quant à la formation au métier d’enseignant :

La formation présente un dispositif concret complétant les formations plus théoriques proposées au plan national : outre les stages, les étudiants, accompagnés d’un responsable du master MEEF, assistent à des cours de Terminale de divers lycées (publics et privés) et rencontrent à l’issue du cours l’enseignant pour échanger sur la séance qui vient d’avoir lieu. Cela donne ainsi la possibilité de découvrir des méthodes très différentes et d’appréhender ce que sera réellement le métierLe master MEEF est ainsi une aide efficace pour « changer de posture » : passer du statut d’étudiant à celui de candidat puis de professionnel.